Plusieurs activités et compétitions sont prévues à l’horaire du 10 au 11 août dans le cadre du NDA Jam à Notre-Dame-de-Montauban. Les Mud Drag font inévitablement partie des incontournables de la fin de semaine.

NDA Jam: des moteurs et de la bouette pour la 14e édition

TROIS-RIVIÈRES — La 14e édition du NDA Jam s’annonce prometteuse à Notre-Dame-de-Montauban. Les amateurs de boucane, de 4x4 et de machines seront servis à travers une panoplie d’activités et de compétitions qui se dérouleront du 10 au 11 août.

«Le Mud Drag est un incontournable lors de la journée de samedi. Il y a plus de 100 inscriptions chaque année. C’est incroyable de voir les machines, de ressentir l’adrénaline et de respirer l’odeur du gaz», soutient Joey Lacharité, le président de l’événement.

À compter de 11 h 30, les spectateurs pourront assister à des compétitions de 4x4 et de bolides qui proviennent de partout au Québec et même de l’Ontario. «Le public assiste aux compétitions, ça embarque et ça crie. Ça donne chaud. Tu ne restes pas inerte à regarder ça. De l’ambiance, il n’en manque pas», certifie M. Lacharité.

En après-midi, un spectacle de drift et Smoke’n’show sauront épater les spectateurs. Aussi, des jeux gonflables et des jeux d’eau seront à la disposition des familles. À compter de 21h, un spectacle sera offert sur le site, rassemblant les jeunes de la relève de Mékinac. Dès 22h30, des feux d’artifice seront de la fête. En deuxième partie, c’est le band rock L’Enfer qui terminera la soirée à partir de 23 h.

Lors de la journée de dimanche, l’activité à ne pas manquer est sans contredit le parcours en montagne, soutient le président de l’événement. «Le parcours en montagne commence à prendre de l’ampleur. Il commence à avoir de belles machines et de beaux setups. On est les seuls au Québec à avoir une montagne comme parcours. Les participants tripent», appuie M. Lacharité.

Cette compétition d’habileté se divise en deux parties. D’une part, les compétiteurs devront traverser un parcours parsemé d’épreuves. D’autre part, les pilotes poursuivront leur course en montagne tout en évitant d’accrocher des arbres.

«Les attentes sont tout le temps grandes pour le NDA Jam parce qu’il y a toujours beaucoup de personnes qui participent. On a toujours de bons commentaires», affirme le président de l’événement. M. Lacharité constate qu’un engouement se développe autour du NDA Jam, puisque chaque année, le nombre de participants augmente.

D’ailleurs, le NDA Jam profite de la visibilité de l’événement pour permettre à une famille d’amasser des dons pour un proche atteint d’une maladie. Pour la 14e édition, c’est la famille d’Océane âgée de 5 ans qui sera mise à l’honneur. La jeune fille est atteinte du syndrome de Rett. «C’est un syndrome dégénératif. Ils ont besoin de sous pour adapter leur maison», souligne M. Lacharité.

Concernant le prix d’entrée, la journée de samedi est à 15 $, la soirée de samedi est à 10 $ et la journée du dimanche est à 15 $. Un forfait à 20 $ est disponible pour les deux journées, incluant la soirée. L’entrée est gratuite pour les enfants de 12 ans et moins.

Pour les compétiteurs, l’inscription se fera sur place. Dès vendredi, les passionnés peuvent se rendre à l’un de deux campings administrés par la Maison des jeunes locales.

Pour plus d’information, consultez le www.ndajam.com.