Yves Lévesque, maire de Trois-Rivières et Jean-Guy Dubois, maire de Bécancour, visiblement heureux du retour de la navette fluviale.

Navette fluviale Trois-Rivières-Bécancour: le lien inter rives bonifié

De retour pour une troisième année consécutive, le réseau de la navette fluviale qui lie Bécancour à Trois-Rivières bonifie son offre cet été. De huit jours d'activités en 2016, le système de transport maritime passe à 20 cette année.
Les traversées qui avaient été limitées au dimanche l'été dernier sont étendues à tout le week-end en 2017. L'année 2016 avait vu l'offre être réduite par rapport à ce qui se faisait à son lancement. Les 1 200 personnes qui ont profité du transport maritime en huit jours ont toutefois forcé la main des organisateurs afin d'augmenter le nombre de trajets. «C'est une opportunité pour beaucoup de résidents de voir le fleuve d'une autre façon. Avoir un bateau, ça coûte cher. Avec la navette, pour un prix modique, la famille pourra avoir une vue imprenable sur le Saint-Laurent», estime Yves Lévesque, maire de Trois-Rivières. Du 1er juillet au 3 septembre, les voyages sont offerts à raison de trois allers-retours par jour. Les utilisateurs devront débourser cinq dollars pour un aller simple et huit dollars pour l'aller-retour. 
L'embarcation sera opérée par Croisières AML et le trajet sera d'une durée variant entre 15 et 20 minutes. Les enfants de six ans et moins seront admis gratuitement à bord. De plus, les amateurs de cyclisme seront heureux d'apprendre qu'aucuns frais supplémentaire ne leur sera imposé pour pouvoir embarquer leur vélo. Le premier départ se fera de Trois-Rivières à 10h15 alors que le dernier est prévu pour 18h. Les billets seront rendus disponibles à la billetterie de Croisières AML au port de Trois-Rivières et à celle du quai de Sainte-Angèle.
«C'est un élément récréotouristique qui devient important. Ça permet de découvrir les deux rives. Ça développe un tourisme qui engendre des retombées économiques», croit le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois. Il a d'ailleurs rappelé les investissements qui ont été réalisés dans les environs du port de Sainte-Angèle. La tour d'observation ainsi que la nouvelle microbrasserie «Ô Quai des Brasseurs» contribuent à bonifier l'offre bécancouroise.
Du côté de Trois-Rivières, les nombreux restaurants et bars du centre-ville attendent les plaisanciers à la sortie au débarcadère. L'exposition du Musée québécois de culture populaire «Notre Far West» et la Biennale internationale d'estampes contemporaines contribuent aussi à animer la région trifluvienne.