Municipalité de Saint-Sylvère: un ex-directeur général plaide coupable

Yan Labbé, un homme âgé de 40 ans, a plaidé coupable, jeudi, au palais de justice de Trois-Rivières, à des accusations de fraude contre son ancien employeur, la Municipalité de Saint-Sylvère.

Alors qu’il occupait les fonctions de directeur général et sécrétaire-trésorier, il a détourné à son profit la somme de 28 431 $. Il a aussi admis avoir fabriqué de faux documents qu’il a ensuite utilisés pour tenter de dissimuler la fraude. Les délits ont été commis entre 2013 et 2015.  

Tel que l’a expliqué la procureure de la Couronne, Me Martine Tessier, Yan Labbé a été à l’emploi de la Municipalité pendant plus de deux ans. Il a quitté plus précisément en juin 2013 pour des raisons personnelles. Or, ses successeurs ont tôt fait de constater certaines irrégularités dans les comptes.

Yan Labbé a notamment omis de déposer dans les comptes de la Municipalité l’argent provenant du paiement des taxes municipales de certains citoyens. Et pour éviter que son stratagème de fraude ne soit découvert, il a fabriqué de fausses résolutions municipales dans lesquelles on y précisait que les états financiers avaient été dûment approuvés. Celles-ci étaient ensuite transmises au ministère des Affaires municipales.

Finalement, le pot aux roses a été découvert. Yan Labbé a fait l’objet d’accusations criminelles mais également d’une poursuite au civil par la Municipalité. Il a cependant signé une reconnaissance de dettes. Les modalités de remboursement seront fixées à son retour devant le tribunal le 27 juin.

Son avocat, Me Denis Lavigne, a demandé au juge Jacques Trudel qu’un rapport présentenciel soit confectionné pour guider le tribunal sur la peine à prononcer. Il a expliqué que son client vivait à l’époque de grosses difficultés financières et qu’il venait de se séparer. «Il a pigé dans la caisse en pensant pouvoir remettre l’argent un jour mais il s’est plutôt enfoncé. Aujourd’hui, il le regrette sincèrement», a-t-il ajouté.