Robert Lalonde est le préfet de la MRC de Maskinongé.
Robert Lalonde est le préfet de la MRC de Maskinongé.

MRC de Maskinongé: «Un budget responsable»

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Avec un total de 9 346 403 $, le budget de 2020 de la MRC de Maskinongé a été élaboré pour ne pas augmenter les frais, selon Robert Lalonde.

Le préfet de la MRC de Maskinongé se dit satisfait de l’adoption de ce budget survenue le 27 novembre.

«C’est un budget que je qualifie de responsable. Et il a été adopté à l’unanimité par les municipalités.»

Ce budget affiche une bonification de 8,82 % par rapport à celui de 2019. Selon M. Lalonde, cette hausse peut s’expliquer par l’arrivée de sommes d’argent provenant du gouvernement du Québec qui doivent aussitôt être appliquées pour différents mandats.

«C’est un in and out, image le préfet. On a reçu de l’argent pour les milieux humides (la révision du schéma), mais je dois le dépenser en un an ou deux.»

Si la hausse du budget global est inférieure à 9 %, certaines municipalités doivent absorber une croissance importante de leur quote-part pour l’année qui vient. Ce phénomène est attribuable principalement à la modernisation du rôle d’évaluation, un processus qui a affecté plusieurs municipalités au fil des ans. L’augmentation des tarifs d’enfouissement des déchets a aussi un impact sur des quotes-parts.

Saint-Alexis-des-Monts hérite de la hausse la plus élevée de sa quote-part, soit 57,06 %. Saint-Mathieu-du-Parc (37,73 %) et Saint-Édouard-de-Maskinongé (+33,59 %) complètent le trio de municipalités avec une augmentation supérieure à 30 %

À l’inverse, Charette reprend son souffle en 2020 avec une diminution de 40,40 % de sa quote-part. Elle avait dû faire face à une généreuse croissance de 132 % en 2019 comparativement à l’année précédente.

Saint-Boniface et Maskinongé jouissent elles aussi d’une réduction de leur quote-part après avoir encaissé une forte hausse en 2019. La participation de Saint-Boniface sera inférieure de 29,24% en 2020, alors qu’elle avait augmenté de 95,7 % en 2019. Maskinongé suit la même tendance avec une baisse de sa quote-part de 25,26 % en 2020 comparativement à une montée de 56,7 % en 2019.

Le budget de 2020 comprend une somme de 300 000 $ réservée au financement de projets structurants dans les municipalités. La MRC a déjà déterminé la somme allouée à chaque municipalité selon la population et la richesse foncière. Les municipalités doivent soumettre leur projet qui doit répondre à différents critères comme améliorer la qualité de vie et favoriser le développement local.

La MRC de Maskinongé n’a appliqué aucune somme d’argent provenant de son surplus accumulé au fonds général des municipalités. Le budget de 2019 indiquait que 175 000 $ avaient été consacrés au budget.

La MRC base sa décision sur la prudence, étant donné que le surplus accumulé est d’environ 60 000 $.