Le 30 juillet dernier, un motocycliste avait subi de graves blessures en tentant de fuir les policiers, à Trois-Rivières.

Motocycliste gravement blessé: le rapport du BEI entre les mains du DPCP

Trois-Rivières — Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) a remis son rapport concernant un grave accident impliquant un motocycliste au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

C’est sur la base de ce rapport que le DPCP va déterminer si des accusations seront déposées contre les policiers de Trois-Rivières impliqués dans cette affaire.

Dans un communiqué, le BEI décrit les circonstances de l’événement qui a causé d’importantes blessures à ce motocycliste de 29 ans, le 30 juillet dernier, à Trois-Rivières.

Ainsi, cette journée-là, un patrouilleur a remarqué qu’un motocycliste avait omis de s’immobiliser à un arrêt obligatoire. Il a alors activé ses gyrophares et ses sirènes pour l’intercepter. Le motocycliste a réagi en accélérant sans faire d’arrêt obligatoire à une intersection avant de tourner à droite sur un feu rouge. Selon le BEI, le policier a continué de le suivre à distance.

Sur le boulevard du Saint-Maurice, le jeune homme a utilisé la voie de circulation centrale à contresens pour dépasser les voitures qui y circulaient.

Il a d’abord évité une collision frontale avec une autre motocyclette, mais quelques secondes plus tard, alors qu’il circulait toujours à contresens, il a percuté de plein fouet une automobile, à l’intersection de la rue Saint-Paul.

Il a été éjecté de sa motocyclette et projeté au sol.

Un autre policier qui se trouvait sur place par hasard a porté secours au motocycliste qui avait été grièvement blessé. Il aurait subi plusieurs fractures. Dans le cas de l’automobiliste, il avait subi un choc nerveux.

Pas moins de huit enquêteurs du BEI avaient été dépêchés sur les lieux pour faire la lumière sur cet événement. Son rapport n’est pas public.

Notons que le BEI mène encore trois enquêtes relativement à des événements survenus en Mauricie en 2018.

La première a été instituée, le 19 juillet, à la suite du décès de Jeannot Beaupré, 63 ans, à Trois-Rivières. Intercepté pour une plaque d’immatriculation impayée, Amosi Niyonkuru aurait fui les lieux avant de percuter le véhicule de la victime.

Le 31 juillet, un homme de 63 ans a été trouvé mort dans le stationnement du poste de la Sûreté du Québec du secteur Cap-de-la-Madeleine. Il a été trouvé dans sa voiture avec une arme à ses côtés.

Finalement, dans la nuit du 29 septembre, Pierre Deschamps, 52 ans, a perdu la vie happé par un véhicule à Louiseville.

Les policiers l’avaient aperçu en train de marcher en bordure d’une route, mais ils avaient décidé de ne pas l’intercepter. L’accident s’était produit environ une demi-heure plus tard.

Notons que la mission du BEI est de faire enquête lorsqu’un citoyen décède ou est blessé lors d’une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police.