André St-Cyr

Motocycliste aux mains baladeuses: en voie d’un règlement

Trois-Rivières — Tout indique que le dossier criminel d’André St-Cyr va prendre fin le 10 septembre. Le citoyen de Nicolet, accusé de plusieurs chefs d’agression sexuelle, devrait régler ses comptes avec la justice à ce moment.

St-Cyr, 59 ans, est surnommé le motocycliste aux mains baladeuses. Sur sa motocyclette, il est soupçonné d’aborder des femmes déambulant sur le trottoir pour leur demander des indications routières. Tout en leur demandant de s’approcher de lui en raison du bruit de son véhicule, l’accusé feindrait de perdre l’équilibre pour s’appuyer sur les poitrines féminines afin d’éviter de chuter.

Les événements se seraient déroulés au centre-ville de Trois-Rivières, notamment en mai et en septembre 2017 ainsi qu’en avril et en mai 2018.

Les premières victimes présumées se sont manifestées en mai 2018. Une vidéo captée à l’angle des rues Sainte-Ursule et Sainte-Geneviève, montrant un motocycliste effectuer ce manège auprès d’une femme, a été diffusée sur internet et a suscité beaucoup de réactions.

La médiatisation de cette histoire et la diffusion de la vidéo avaient poussé d’autres femmes à porter plainte à la police de Trois-Rivières.

André St-Cyr a comparu le 31 mai 2018. Dès sa sortie du palais de justice de Trois-Rivières, il avait tenu à présenter ses excuses auprès des victimes, de leurs familles, sans oublier de s’excuser à l’endroit de ses proches.

«Je le sais bien que ce n’est pas la fin du monde ce que j’ai fait, mais ce n’est pas correct. Je le sais et je m’excuse beaucoup. C’est la seule affaire que j’ai faite de mauvais dans ma vie. Je devrais être correct; j’espère que le monde va continuer à me faire confiance», avait-il alors déclaré aux représentants de la presse régionale.