Max Clément est le président et directeur général de Konifer

Montres Konifer: poursuivre la lancée

TROIS-RIVIÈRES — Le fabricant de montres en bois Konifer lance une nouvelle campagne de financement participatif dans le but de produire un modèle haut de gamme et déjà, l’allure de la campagne laisse croire qu’elle sera très intéressante.

Depuis mardi, cette entreprise de Max Clément, un citoyen originaire de Saint-Alexis-des-Monts, a amorcé une campagne de financement participatif avec l’objectif d’amasser minimalement 15 000 $. Cette somme servira à lancer sa montre Klassic. Mais dimanche après-midi, le montant amassé était de plus de 30 700 $.

«On a atteint les 15 000 $ en une heure, mardi. En 2016, on avait l’objectif d’amasser 15 000 $ et on avait eu 111 682 $! Au train où vont les choses, on va essayer de battre la marque de 2016!», souhaite M. Clément, dont l’entreprise est basée à Saint-Jérôme.

Chaque participant à cette campagne de financement participatif peut acheter la nouvelle montre à prix réduit, qui sera vendue à 399 $ sur le marché régulier. Cette montre fonctionne avec un système de mouvement japonais sans pile. L’énergie créée par le mouvement naturel du bras suffit à alimenter le système.

«Avec ce modèle, on va accentuer notre présence à l’international, ajoute M. Clément. On va entrer dans les ligues majeures. C’est un produit haut de gamme qui va chercher une clientèle d’amateurs de montres et de collectionneurs.»

Konifer vend ses produits dans une centaine de détaillants canadiens. La clientèle internationale, principalement américaine et européenne, accède à ses produits par Internet.

M. Clément refuse de dévoiler le chiffre d’affaires de sa compagnie lancée en 2013. Il soutient que les affaires doublent presque chaque année.

«On s’attend à une hausse de 60 % à 80 % du chiffre d’affaires en 2018 par rapport à 2017. Les gens aiment l’originalité du bois dans la confection d’une montre. Chaque montre en bois est unique à cause du grain de bois qui est différent. Les gens sont individualistes et veulent exprimer leur personnalité au maximum. C’est ce que la montre en bois offre au client.»

Max Clément est responsable du design du produit qui est fabriqué en Asie.

«C’est important d’avoir un produit le plus artisanal possible. Ça prend une qualité de produit et on l’a. Si nos produits n’étaient pas à la hauteur, on ne serait pas rendu là où on est aujourd’hui.»

La campagne de financement participatif Kickstarter se termine le 23 novembre.