Luc Dostaler, maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel (au centre) est entouré des cofondateurs de Carecity, Jean-Hugues Hamelin, à gauche et Louis-Charles Hamelin.

Mont-Carmel adopte Carecity

NOTRE-DAME-DU-MONT-CARMEL — La municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel met à la disposition de ses citoyens l’application Carecity tout comme l’a récemment fait la Ville de Shawinigan.

Cette application mobile, disponible sur Apple Store ou Google Play, permet d’informer les citoyens en temps réel et ces derniers pourront également signaler divers problèmes sur le territoire de la municipalité qui seront alors géolocalisés en quelques clics.

Qu’il s’agisse de la présence de nids de poules, d’une baisse de pression d’eau, d’un lampadaire défectueux ou toute autre situation du genre, l’information sera acheminée alors rapidement au service approprié.

Notre-Dame-du-Mont-Carmel est la seconde municipalité à s’associer à l’entreprise Carecity qui a été conçue par les frères Jean-Hugues et Louis-Charles Hamelin.

Dans le cas de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, les automobilistes qui empruntent le lien interrives La Gabelle pourront profiter de cette application et recevoir des notifications de la municipalité afin de savoir en temps réel s’il y a fermeture temporaire du lien lorsque ce dernier sera rouvert, soit à l’été ou à l’automne 2019.

«Notre-Dame-du-Mont-Carmel est la municipalité dont la population est l’une des plus jeunes, sinon la plus jeune en Mauricie. Les milléniaux et la génération qui les précède constituent une forte tranche de notre population. Ces gens sont nés avec un téléphone dans la main, communiquent et s’informent en grande partie avec leur cellulaire», rappelle le maire, Luc Dostaler. «Il fallait se doter de moyens pour leur envoyer de l’information et qu’en retour ils puissent aussi nous informer», dit-il.