Mathieu Naud, alias Monsieur Reptile dans une partie de son nouveau zoo.

Monsieur Reptile a son zoo

Trois-Rivières — Monsieur Reptile, alias Mathieu Naud, réalise son rêve. Ce passionné d’herpétologie et vulgarisateur vient d’ouvrir le Zoo de Monsieur Reptile où une centaine d’animaux peuvent être admirés.

«C’est un rêve que je caresse depuis toujours, présenter des animaux au public. D’offrir la chance au public de les observer de près», a lancé jeudi soir Mathieu Naud lors d’un 5 à 7 de préouverture. «Le zoo est la continuité normale pour Monsieur Reptile. Depuis 25 ans je vais dans les écoles et j’aime faire découvrir.»

On retrouve de nombreux reptiles de toutes les grosseurs et de toutes les formes dans ce zoo ayant pignon sur rue au Carrefour du Cap sur le boulevard Sainte-Madeleine. Ces animaux ont pour la plupart été abandonnés par leurs anciens propriétaires et le Zoo de Monsieur Reptile leur donne une nouvelle vie.

«Lorsque je vais dans les écoles, je ne peux apporter qu’une dizaine de spécimens. Ici, j’en ai une centaine d’environ 50 espèces», note Mathieu Naud. «Nous avons des anacondas jaune et vert, des crocodiliens, des iguanes verts et plusieurs tortues.»

Le Zoo de Monsieur Reptile ouvre ses portes ce vendredi dès 10 h. En plus d’offrir la possibilité d’observer des animaux, ce nouveau zoo offre l’opportunité d’y tenir des événements spéciaux comme des fêtes pour enfants. En effet, les petits curieux pourront s’y réunir pour souligner des anniversaires et profiter de rencontres bien spéciales.

«Je faisais des fêtes à domicile et les gens me demandaient s’ils pouvaient venir chez moi pour voir les animaux. On a alors aménagé un local ici spécialement pour ça avec une salle de manipulation privée», précise Mathieu Naud.

On retrouve une centaine de spécimens dans le Zoo de Monsieur Reptile.

Les amateurs d’entomologie ne seront pas en reste au Zoo de Monsieur Reptile. Mathieu Naud collabore d’ailleurs avec l’entomologiste Dominic Ouellet afin d’offrir la possibilité aux visiteurs d’admirer de magnifiques spécimens de papillons exotiques et rares. Le chercheur a prêté au musée plusieurs de ses papillons.

Mathieu Naud est bien connu des jeunes de la région. Depuis 25 ans, il donne des conférences dans les écoles où ses animaux font fureur. Et il entend bien poursuivre son travail de vulgarisation auprès des écoles. «Je vais maintenant pouvoir accueillir des groupes scolaires. Les jeunes pourront voir encore mieux les animaux», précise-t-il.

Malgré plusieurs efforts pour obtenir du financement, Mathieu Naud a finalement décidé devant les refus de soutenir entièrement son projet.

«Notre champ d’activité est peut-être trop spécifique ou peut-être innovateur», lance-t-il. «Mais il n’y a pas vraiment de subvention pour nous. Nous sommes allés toutefois chercher des conseils pour bien monter notre projet de sanctuaire de reptile qu’on ouvre au public.»

Tous les visiteurs qui se rendront au Zoo de Monsieur Reptile contribueront à garantir un milieu de vie adéquat pour de nombreux animaux abandonnés. D’ailleurs, ce zoo permettra d’éduquer la population à bien des égards.

«Les reptiles sont très ‘‘cutes’’ lorsqu’ils sont petits, mais certaines espèces vont grossir beaucoup. C’est à ce moment que les gens s’en débarrassent. Ils vont découvrir ici les tailles qu’ils ont une fois adultes», note Mathieu Naud.

La conseillère du district de la Madeleine, Sabrina Roy, était présente jeudi lors du 5 à 7 de préouverture. Impressionnée par les installations, elle espère que l’arrivée sur le boulevard Sainte-Madeleine du Zoo de Monsieur Reptile puisse contribuer à la revitalisation de ce secteur de Cap-de-la-Madeleine.