Une voiture fonce dans une barrière du Parlement de Londres

LONDRES - Au moins trois personnes ont été blessées mardi quand un automobiliste a foncé sur la barrière de sécurité qui entoure le Parlement britannique, à Londres.

On ne craint pas pour la vie des victimes, qui ont été transportées à l’hôpital.

La police a arrêté le conducteur de la voiture, un homme d’une vingtaine d’années.

L’incident s’est produit à 7 h 37, heure locale. Des policiers armés ont envahi le secteur et la station de métro Westminster a été fermée. La police a indiqué par voie de communiqué qu’elle traite la situation comme un «incident terroriste».

Des images diffusées par Sky News et sur le Web montrent un homme vêtu d’un manteau noir encerclé de policiers qui lui passent les menottes et l’emmènent à bord d’une voiture.

Des témoins ont raconté que l’homme circulait rapidement quand il a renversé plusieurs cyclistes et piétons, avant d’emboutir la barrière de sécurité.

L’incident s’est produit dans le même secteur que celui de mars 2017 au cours duquel un forcené, Khalid Masood, a lancé une voiture sur une foule de piétons sur le pont de Westminster, causant la mort de quatre d’entre eux. L’individu était ensuite sorti de son automobile pour aller poignarder à mort un policier avant d’être lui-même abattu près du Parlement.