Les autorités brésiliennes ont comptabilisé samedi près de 15 000 nouveaux cas et 816 décès, faisant grimper le décompte total pour le pays à 233 142 cas et 15 633 décès depuis le début de la pandémie apparue en Chine en décembre.
Les autorités brésiliennes ont comptabilisé samedi près de 15 000 nouveaux cas et 816 décès, faisant grimper le décompte total pour le pays à 233 142 cas et 15 633 décès depuis le début de la pandémie apparue en Chine en décembre.

Plus de 500 000 cas en Amérique latine et aux Caraïbes

Agence France-Presse
MONTEVIDEO — Le nombre de cas de contaminations au nouveau coronavirus a dépassé dimanche le seuil du demi-million en Amérique latine et aux Caraïbes, avec 28 463 morts de la maladie COVID-19 dans la région, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles.

Selon ce bilan à 6h GMT, la région totalise 501 563 cas, pour près de la moitié au Brésil qui est le pays de la zone le plus affecté.

Les autorités brésiliennes ont comptabilisé samedi près de 15 000 nouveaux cas et 816 décès, faisant grimper le décompte total pour le pays à 233 142 cas et 15 633 décès depuis le début de la pandémie apparue en Chine en décembre.

En nombre de cas, le Pérou est le deuxième pays de la région le plus touché (88 541 cas et 2523 décès), suivi du Mexique avec 47 144 cas.

Mais en nombre de décès de la maladie COVID-19, le Mexique est le deuxième pays le plus touché dans la région, avec 5045 morts.

Le Chili, où la capitale a entamé samedi une «méga-quarantaine» imposée après une hausse soudaine du nombre de cas et de décès, comptabilise 41 428 cas et 421 décès.

En Équateur, le nombre des contaminations s’élève à 32 723 et celui des décès à 2688.

Parmi les autres pays de la région, les plus touchés figurent la Colombie (14 939 cas et 562 décès), la République dominicaine (11 739 cas, 424 décès), le Panama (9449 cas, 69 décès) et l’Argentine (7792 cas, 363 décès).

Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations en raison de la disparité des politiques de diagnostic suivies par chaque pays, beaucoup ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

Dans le monde, quelque 4,6 millions de cas ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de la pandémie, dont près de 310 000 décès. Parmi les cas détectés, plus de 1,6 million sont aujourd’hui considérés comme guéris.