La lumière au sommet du volcan est une lave coulante potentiellement dangereuse pour les résidents, d'où l'évacuation de masse.

Philippines: 15 000 personnes évacuées alors que Mayon menace d'éruption

Près de 15 000 personnes ont été évacuées de la région autour du volcan le plus actif des Philippines.

Le mont Mayon laisse actuellement écouler de la lave le long de ses flancs, mais pourrait bientôt être le théâtre d’une éruption violente.

L’Institut philippin de volcanologie et de sismologie a porté dimanche le niveau d’alerte du volcan à trois sur une échelle de cinq, ce qui indique le risque d’une éruption dangereuse «d’ici quelques semaines, voire quelques jours».

Le chef de l’Institut, Renato Solidum, a déclaré que la lave coulait sur une distance d’au moins un demi-kilomètre et que des nuages de cendres avaient été observés lundi.

Des roches en fusion et de la lave ont illuminé le ciel dimanche soir et des milliers d’habitants ont dû être évacués vers des abris.

Des responsables ont dit que plus de 14 700 personnes ont été évacuées des secteurs les plus menacés dans sept municipalités. Certains sinistrés ont érigé de grandes croix blanches dans l’espoir de se protéger de la catastrophe.

Un dirigeant a prévenu que les résidants seront contraints d’évacuer si le niveau d’alerte atteint quatre, ce qui mettrait en garde contre une éruption violente d’ici quelques jours.

Le volcan Mayon, situé dans le nord-est de la province d’Albay, est entré en éruption une cinquantaine de fois au cours des 500 dernières années.