Tôt mardi matin, un cinquième colis piégé depuis le début du mois au Texas a fait un blessé léger dans un centre de tri de FedEx à Schertz, près de San Antonio.

Nouvelle explosion au Texas: «pas une bombe», précise la police

CHICAGO — Après avoir signalé une «explosion» mardi soir, la police d'Austin a précisé qu'il ne s'agissait en fait «pas d'une bombe mais plutôt d'un engin incendiaire», sans lien apparent avec les cinq colis piégés qui ont fait deux morts dans cette région du sud des États-Unis.

«Il n'y a pas eu de colis qui a explosé [...]. Ce n'était pas une bombe qui se trouvait dans le colis, mais plutôt un engin incendiaire. Pour l'instant, nous n'avons aucune raison de penser que cet incident est lié aux précédents colis piégés», a expliqué sur Twitter la police d'Austin, au Texas.

Mardi soir, les secours du comté d'Austin ont rapporté qu'un homme d'une trentaine d'années a été hospitalisé pour «des blessures potentiellement graves mais qui n'engagent pas son pronostic vital».

«Le FBI et la police d'Austin répondent au signalement d'une explosion dans le sud d'Austin [...]. Les secours font état d'au moins un blessé», avait dans un premier temps indiqué sur Twitter l'antenne du FBI à San Antonio.

Depuis le 2 mars, quatre explosions sont survenues à Austin et une cinquième a touché tôt mardi matin un centre de tri de FedEx à Schertz, à une heure de route d'Austin. L'enquête sur ces colis a fait pour l'instant peu de progrès.