Dans une lettre transmise jeudi aux élus américains, les avocats affirment que Cohen tente toujours de trier des documents qui pourraient intéresser les représentants démocrates voulant enquêter sur son ancien patron, le président Donald Trump.

Michael Cohen écrit au Congrès pour retarder son emprisonnement

NEW YORK — Les avocats de Michael Cohen demandent une intervention des membres du Congrès pour retarder son emprisonnement.

Dans une lettre transmise jeudi aux élus américains, les avocats affirment que Cohen tente toujours de trier des documents qui pourraient intéresser les représentants démocrates voulant enquêter sur son ancien patron, le président Donald Trump.

Selon eux, si Cohen prend le chemin de la prison le 6 mai, comme il est prévu, il ne sera pas capable d'examiner «un trésor de nouvelles informations».

Les avocats souhaitent que les parlementaires écrivent aux autorités judiciaires pour leur dire qu'ils ont besoin d'avoir «accès sur le champ» à Cohen à des fins d'enquête.

Si un élu rédigeait une telle missive, cela pourrait être utile à Cohen s'il demande à la cour un délai avant son emprisonnement.

Cohen a plaidé coupable à des accusations d'évasion fiscale, de fraude, d'avoir menti au Congrès. Il a aussi reconnu d'avoir contrevenu aux lois sur le financement des campagnes électorales.