Le chanteur Anthony Wong (C), pro-démocratie de Hong Kong, arrive au tribunal de district oriental de Hong Kong le 5 août 2021, après avoir été arrêté par la Commission indépendante contre la corruption (ICAC) de Hong Kong pour avoir chanté lors d'un rassemblement électoral d'un politicien pro-démocratie en 2018.
Le chanteur Anthony Wong (C), pro-démocratie de Hong Kong, arrive au tribunal de district oriental de Hong Kong le 5 août 2021, après avoir été arrêté par la Commission indépendante contre la corruption (ICAC) de Hong Kong pour avoir chanté lors d'un rassemblement électoral d'un politicien pro-démocratie en 2018.

Les États-Unis offrent un asile temporaire à des ressortissants de Hong Kong

Aurélia END
Agence France-Presse
Article réservé aux abonnés
Le président américain Joe Biden a décidé jeudi d’offrir un asile temporaire aux ressortissants de Hong Kong présents aux États-Unis face à «l’érosion de leurs droits et libertés» causée par la Chine, de quoi faire grimper encore la tension entre Washington et Pékin.