Après une course très serrée, le républicain Rick Scott a été élu par un peu plus de 10 000 votes sur huit millions de voix.

Floride: le démocrate Bill Nelson concède finalement la victoire

TALLAHAHASSE — Le républicain Rick Scott a annoncé dimanche que le sénateur démocrate sortant, Bill Nelson, l’a appelé pour lui concéder la victoire au terme d’une course très serrée pour représenter la Floride au Sénat américain.

M. Scott a publié un communiqué en après-midi pour dire que son opposant avait «gracieusement» accepté sa défaite, peu de temps après la fin d’un autre dépouillement des résultats.

Selon les chiffres finaux, le gouverneur sortant de l’État a remporté son siège par un peu plus de 10 000 votes, sur un total de huit millions de voix.

Dans une déclaration vidéo, le sénateur Nelson a reconnu que les choses ne s’étaient pas déroulées comme il l’aurait voulu.

Il a parlé d’une expérience «d’humilité» enrichissante.

Cette défaite met un terme à la longue carrière politique de Bill Nelson, qui avait été réélu deux fois après sa première victoire en 2000. Avant cela, il avait été élu six fois à la Chambre des représentants.

Pendant la campagne, Rick Scott avait dépensé plus de 60 millions $ US à même sa fortune personnelle pour diffuser des publicités visant à dépeindre M. Nelson comme un élu déconnecté et inefficace. Bill Nelson avait contre-attaqué en remettant en doute l’éthique du gouverneur et en le présentant comme le valet du président Donald Trump.

«Nous avons été dépassés du côté des dépenses, mais jamais nous avons été dépassés du côté du travail», a conclu M. Nelson.

Le président Donald Trump a félicité M. Scott pour son élection sur Twitter. «Depuis le premier jour, Rick Scott n’a jamais faibli. Il a été un formidable gouverneur et il sera un sénateur pour les gens de la Floride encore plus formidable», a-t-il écrit.