Cette photo de l’Associated Press datée du 1er avril 2007 montre Donald Trump au tapis lors de WrestleMania 23. Cette image accompagne souvent de fausses histoires concernant une attaque présumée contre le président américain.

Ce n’est pas arrivé cette semaine

Vérification faite par l’Associated Press, et contrairement à ce que vous pouvez avoir lu ou entendu ailleurs, voici quelques-uns des événements les plus extraordinaires qui... ne se sont pas produits cette semaine.

FAUX : Buzz Aldrin se soumet au test du polygraphe concernant la vie extraterrestre.

VRAI : Le deuxième homme à avoir marché sur la Lune n’a jamais prétendu avoir vu des extraterrestres pendant son voyage en 1969, en dépit d’histoires largement répandues qui prétendent qu’une analyse de la voix d’Aldrin prouve le contraire. Cette semaine, une histoire virale publiée par un tabloïd britannique affirme qu’Edwin «Buzz» Aldrin a été soumis à «des analyses informatiques complexes» qui prouvent qu’il dit vrai quand il raconte avoir vu un extraterrestre depuis le module de commande de la mission Apollo 11. Buzz Aldrin a expliqué en 2014 qu’il a vu une lumière le long de la capsule, «mais ce n’était pas un extraterrestre». Une porte-parole de la NASA a dit que l’astronaute a probablement vu des panneaux se détacher au moment de s’arrimer au module lunaire. Un expert qui a examiné les enregistrements audio de Buzz Aldrin dit que son organisation ne l’a jamais interviewé et qu’il n’y a «jamais eu de tests».

Buzz Aldrin sur la Lune avec Apollo 11

FAUX : Le président américain Donald Trump est assommé par un musulman qui s’est fait passer pour un journaliste de FOX News.

VRAI : Un canular très répandu prétend qu’un «extrémiste» musulman qui se présentait comme un journaliste de FOX News a attaqué le président américain Donald Trump avec un démonte-pneu à l’extérieur de la Trump Tower à New York, mais cela ne s’est jamais produit. L’image qui accompagne le texte sur le site de canulars Action News 3 est une photo prise par l’Associated Press en 2007 et qui montre M. Trump au tapis lors de WrestleMania 23, à Detroit. Le lutteur Steve «Stone Cold» Austin avait assommé M. Trump après la défaite du promoteur Vincent K. McMahon, à qui M. Trump avait ensuite rasé la tête. Ce n’est pas la première fois que cette image accompagne de fausses histoires concernant une attaque présumée contre M. Trump. 

Oscar Pistorius

FAUX : Oscar Pistorius obtient un pardon.

VRAI : Le champion paralympique a plutôt été débouté, cette semaine, quand il a demandé à être libéré de prison, où il purge une peine de 13 ans pour le meurtre de sa petite amie. Le plus haut tribunal sud-africain a refusé lundi de se pencher sur sa sentence. Un porte-parole a nié que l’homme de 33 ans ait été gracié par le président Cyril Ramaphosa, qualifiant le tout de «fausses nouvelles». La nouvelle a été publiée par le site breaking-cnn, qui ne reprend toutefois pas le logo bien connu de la chaîne américaine. La peine imposée à Pistorius pour avoir abattu Reeva Steenkamp a été alourdie l’an dernier.