Plusieurs sources sécuritaires ont indiqué sous le couvert de l’anonymat à l’<em>AFP </em>que le véhicule piégé était conduit par un kamikaze qui avait déclenché les explosifs devant la maison d’un député, voisine du domicile du général Bismillah Mohammadi, ajoutant que plusieurs assaillants étaient parvenus à entrer chez le député.
Plusieurs sources sécuritaires ont indiqué sous le couvert de l’anonymat à l’<em>AFP </em>que le véhicule piégé était conduit par un kamikaze qui avait déclenché les explosifs devant la maison d’un député, voisine du domicile du général Bismillah Mohammadi, ajoutant que plusieurs assaillants étaient parvenus à entrer chez le député.

Au moins quatre morts dans un attentat kamikaze à Kaboul

Elise Blanchard
Agence France-Presse
Article réservé aux abonnés
Quatre personnes ont été tuées mardi soir dans un attentat impliquant un véhicule piégé et des assaillants à pied dans la capitale de l’Afghanistan, à proximité du domicile du ministre afghan de la Défense, le général Bismillah Mohammadi qui est sain et sauf.