Selon la SOPFEU, il y a eu moins de feux qui ont été allumés par la foudre cette année.

Moins de feux de forêt dans la région

La Tuque — Alors que certaines régions ont connu d’importants feux de forêt depuis le début de la belle saison, la Mauricie vit une situation bien différente. La SOPFEU a dressé un bilan sous la moyenne du nombre d’incendies à combattre habituellement jusqu’à pareille date.

En Mauricie, les équipes de la SOPFEU ont été appelées à combattre un total de 32 incendies. Ceux-ci ont ravagé une superficie totale de 23,3 hectares alors que la moyenne saisonnière pour cette période-ci est de 36 feux qui affectent en moyenne 4 900 hectares de forêt.

«C’est vraiment sous la moyenne. On a commencé la saison relativement tard. Le premier incendie s’est déclaré le 8 mai, mais la plupart des incendies se sont déclarés en juillet. Les températures étaient chaudes et l’humidité relative était très sèche», a souligné Josée Poitras, porte-parole de la SOPFEU.

Il y a eu moins de feux qui ont été allumés par la foudre cette année, on parle majoritairement de feux de cause humaine dans la région. C’est à La Tuque que se sont déclarés la plupart des incendies.

«C’est un combustible qui est beaucoup plus propice à l’éclosion d’incendie à cette période de l’année parce qu’on parle davantage de résineux que de feuillus», a expliqué Mme Poitras.

Depuis le début de la saison au Québec, 461 incendies ont brûlé plus de 28 000 hectares de forêt. En comparaison, la moyenne des dix dernières années à pareille date s’élève à 331 incendies pour une superficie d’environ 34 000 hectares.