De gauche à droite: Ophélie Couspeyre, ancienne coordonnatrice de Mission Tout-petits et Maude Grenier, coordonnatrice intérimaire de Mission Tout-petits.

Mission Tout-petits: lancement de capsules vidéo

Bécancour — Le regroupement des partenaires 0-5 ans de la MRC de Bécancour Mission Tout-petits, a récemment procédé au lancement de capsules vidéo de la démarche Faire village autour des familles.

À cette occasion, on a également fait le bilan des impacts des actions implantées par les partenaires depuis 2011 afin de stimuler le développement global des enfants et de soutenir les familles en contexte de vulnérabilité.

Les partenaires se sont en effet mobilisés pour réaliser des actions concrètes, dont la démarche Faire village autour des familles. Des interventions ont été faites auprès de diverses organisations afin de les sensibiliser sur les impacts des préjugés et amorcer avec elles des réflexions sur les meilleurs moyens de favoriser l’intégration des familles en contexte de vulnérabilité dans la communauté.

Les élus ont notamment pris part à une expérience visant à «chausser les souliers» de certaines familles. Une bande-annonce des capsules vidéo a été présentée et la diffusion intégrale de celles-ci est prévue en 2020.

Plus de 1 million $ ont été investis sur le territoire par le biais de sept plans d’action.

Le financement offert par Avenir d’enfants a permis de créer des liens avec de nombreux partenaires.

Il appert que la réussite éducative des 0-5 ans fait partie d’une préoccupation commune. En 2020, toutefois, ce financement se terminera et l’organisme se dit préoccupé pour la continuité de ses projets à long terme. L’organisme estime que l’implication des partenaires sera indispensable pour maintenir la mobilisation.

«Avenir d’enfants a souligné l’audace avec laquelle le regroupement a choisi de s’attaquer aux préjugés. Via l’action Faire village, on ose toucher à un sujet sensible. D’ailleurs, cette action a été un coup de cœur par le comité d’analyse de projets par son côté novateur, mais également courageux», souligne Julie Cossette, agente d’accompagnement et liaison régionale pour Avenir d’enfants.