La ministre Francine Charbonneau était de passage dans la région pour annoncer des investissements pour divers organismes communautaires et municipalités.

Mieux-être des aînés et lutte à l'intimidation: 830 000 $ pour le Centre-du-Québec

Au moins dix organismes communautaires et deux municipalités du Centre-du-Québec se partageront près de 830 000 $ pour des projets afin de venir en aide aux personnes aînées ou encore pour la lutte à l'intimidation. L'annonce de ces importants investissements a été faite vendredi après-midi par la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation, Francine Charbonneau.
Au total, c'est plus précisément 829 653 $ que se partageront les municipalités et organismes afin de mener à bien des projets développés majoritairement pour contrer l'isolement et favoriser la qualité de vie des personnes âgées sur le territoire, en plus de lutter contre l'intimidation à l'extérieur du cadre scolaire.
«Il est précieux de pouvoir compter sur des partenaires régionaux et locaux engagés qui réalisent des actions concrètes sur le terrain et qui font que le Québec demeure un endroit sécuritaire où il fait bon vivre et grandir. Je remercie sincèrement tous les organismes et les municipalités qui se consacrent au mieux-être des personnes aînées et à la lutte contre l'intimidation. Votre engagement est une source d'inspiration pour nous tous», a indiqué la ministre Charbonneau au moment de procéder à l'annonce.
À l'intérieur du programme Québec ami des aînés, la FADOQ Centre-du-Québec amasse la plus grosse somme de ces investissements avec un peu plus de 147 000 $ pour son projet «Penser entre aînés», visant à créer des communautés de recherches. La Table régionale de concertation des personnes aînées du Centre-du-Québec ainsi que Parrainage civique Drummond reçoivent également une aide financière, dans un cas pour le projet «Rêve d'aîné» et dans l'autre pour établir un programme de jumelage pour éviter l'isolement.
L'enveloppe attribuée à la démarche Municipalités amies des aînés permettra à Nicolet et Chesterville de pouvoir mettre à jour leur politique des aînés de même que de se doter d'un plan d'action en ce sens. Dans les deux cas, le Carrefour action municipale et famille recevra également des fonds pour accompagner les municipalités dans ces démarches.
Le programme Initiatives de travail de milieu auprès des aînés en situation de vulnérabilité remettra des fonds à quatre centres d'actions bénévoles de la région, soit celui de l'Érable, de Drummond, de la MRC de Bécancour ainsi qu'au Carrefour d'entraide bénévole des Bois-Francs pour permettre l'embauche de travailleurs de milieu qui interviennent auprès des personnes aînées en situation de vulnérabilité. Dans tous les cas, chaque centre d'action bénévole dispose de 90 000 $ pour ce projet.
Finalement, le programme de soutien financier «Ensemble contre l'intimidation» vise à encourager des projets pouvant contribuer de différentes manières à prévenir et à contrer les actes d'intimidation, en plus d'améliorer l'aide fournie aux victimes, aux témoins et aux auteurs de ces actes. Dans ce programme, des fonds ont été dédiés à la Coopérative des travailleuses et travailleurs de théâtre des Bois-Francs, la Table de concertation des personnes aînées du Centre-du-Québec, la Maison des jeunes de Wickham ainsi que Avenues citoyennes, un organisme de justice alternative.