Le nouveau président de la STTR, Michel Byette, passera les prochains jours à se familiariser à son nouvel environnement.
Le nouveau président de la STTR, Michel Byette, passera les prochains jours à se familiariser à son nouvel environnement.

Michel Byette nommé à la présidence de la STTR

TROIS-RIVIÈRES — La Ville de Trois Rivières a procédé, jeudi, à la nomination de Michel Byette au poste de président de la Société de transport de Trois-Rivières (STTR).

Fort de quelque 40 années d’expérience dans le monde municipal, dont 12 à la direction générale de Trois-Rivières, Michel Byette a porté sa candidature au rôle de président de la STTR dans le but de poursuivre sa carrière en apportant sa touche personnelle au réseau de transport trifluvien.

«C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai entrepris les démarches dans le but de poser ma candidature pour le poste de président. Après plusieurs années de travail au niveau municipal, j’avais encore en moi le désir de m’impliquer. Je souhaite donc mettre à contribution mes connaissances à plusieurs égards», a exprimé Michel Byette à la suite de sa nomination.

Outre Trois-Rivières, le nouveau président de la STTR a été directeur général de plusieurs autres municipalités pendant huit ans, pour un total de 20 années d’expérience à titre de directeur général d’une ville.

C’est lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal que sa nomination a été entérinée. Il s’agit d’ailleurs du tout premier président de la STTR à entrer en poste sans avoir été élu au préalable. Aux yeux des autorités municipales, cette arrivée en poste de M. Byette représente une excellente nouvelle.

Michel Byette a porté de nombreux chapeaux dans le domaine municipal.

«Il a été choisi non seulement pour son impressionnant bagage politique, mais également pour ses intérêts personnels, son souci pour l’environnement ainsi que sa considération pour le service à la clientèle. Toute son expérience politique a été reconnue et aidera certainement la STTR à continuer d’avancer», a expliqué la directrice des communications de Trois-Rivières, Cynthia Simard.

Le service à la clientèle, une priorité

Bien qu’il n’ait pas encore pris connaissance de tous les dossiers présentement sur la table, M. Byette a déjà établi quelques-uns de ses objectifs. Notamment, il est primordial pour lui d’améliorer dès que possible l’offre aux clients de la STTR.

«Dans toute ma carrière, j’ai eu un immense souci du service à la clientèle. Il faut absolument que les personnes que l’on sert aient une expérience favorable dès la première fois. On n’a pas deux chances de faire une bonne première impression. De plus, j’ai des préoccupations en ce qui a trait aux personnes qui n’utilisent pas les transports en commun. Il faut comprendre pourquoi certains citoyens ne fréquentent pas nos autobus», a-t-il indiqué.

Celui-ci souhaite également se lancer très tôt dans les dossiers de la perte de financement de la Société en raison de la COVID-19 et du plan de développement de la STTR qui avait été établi sur les dix prochaines années. «Je veux comprendre ce qui est advenu de ce plan dans le contexte de la pandémie», a-t-il souligné.

Les mesures sanitaires appliquées à la lettre

Par ailleurs, Michel Byette compte prendre au sérieux les mesures sanitaires mises en place par la Direction nationale de santé publique. Il croit que ces directives sont nécessaires et fera tout en son pouvoir pour suivre à la lettre le plan du gouvernement en ce qui a trait aux réseaux de transport en commun.

«Je suis personnellement très en faveur des consignes de sécurité émises, particulièrement le port du masque. Je porte moi-même le masque dans les lieux publics et je considère cela comme une marque de savoir-vivre primordiale envers les autres. Évidemment, je ne m’avancerai pas tout de suite sur les mesures qui pourraient changer, puisqu’on ne le sait pas encore, mais je suivrai de très près les annonces gouvernementales», a fait savoir le nouveau président, qui sera en fonction dès vendredi.