De la neige peut-être teintée de grésil est attendue pour Trois-Rivières samedi.

Météo complexe pour samedi, accalmie dimanche

Trois-Rivières — Si l’on se fie aux météorologues d’Environnement Canada, c’est dimanche que les déplacements seront les moins pénibles sur les routes du Québec. Samedi, on prévoit que le fameux «cocktail météo» formé de précipitations de neige, de grésil et de pluie verglaçante rendra les conditions routières plus difficiles.

Un système s’installant sur le sud du Québec samedi amènera de l’air doux en altitude, alors que l’air froid domine au sol. «C’est malheureusement un scénario idéal pour un cocktail météo. Les conditions deviendront vraiment problématiques sur tout le sud du Québec», annonce Jean-Philippe Bégin, météorologue à Environnement Canada.

Des avertissements de pluie verglaçante avaient déjà été émis vendredi pour des régions comme la Vallée-du-Richelieu et l’Estrie. Le plus grand risque de précipitations verglaçantes vise Montréal. Avis aux gens de la région qui doivent se rendre dans la métropole ou la traverser: «Pour Montréal, on parle carrément d’un cocktail météo, donc un mélange de neige, grésil et pluie verglaçante au courant de la journée, se rechangeant en neige en fin d’après-midi», précise M. Bégin.

«Les conditions routières seront définitivement très difficiles entre Montréal et Québec et sur l’Estrie. Les gens devraient considérer reporter leurs déplacements à dimanche», conseille le météorologue.

Si ce sont les précipitations mixtes qui s’abattront sur les secteurs du centre du Québec, c’est la neige qui prendra le dessus plus on se dirige vers le nord et l’est.

«Vers Shawinigan, on parle d’un scénario essentiellement de neige, soit de 10 à 20 cm. Même chose en allant vers la Gaspésie», ajoute M. Bégin en parlant de samedi. Pour ce qui est de Trois-Rivières, les 5 à 10 cm de neige attendus pourraient être teintés de grésil, avec un petit risque de pluie verglaçante, alors qu’on attend de 5 à 10 cm de neige pour La Tuque.

Accalmie prévue dimanche

«Dimanche, on se retrouve dans un entre-deux. Les routes devraient être tout à fait praticables, dans le sens que rien ne va s’ajouter. Ce sera une belle journée pour se promener sur les routes», indique le météorologue.

La tempête déjà annoncée pour lundi, le jour de Noël, figure encore dans les radars, mais son intensité dépendra de sa trajectoire. Si la tempête se développe plus au large de la côte est américaine, elle affectera davantage les Maritimes, l’extrême est de la Gaspésie et la Basse-Côte-Nord, tandis que si elle évolue plus près de la côte du Maine et se dirige vers le Nouveau-Brunswick, le sud et le centre du Québec recevront plus de neige. 

En ce qui concerne les températures, le froid se réinstallera dimanche, mais c’est à compter de mardi qu’il sera plus vif.«À partir de mardi, et ce, pour plusieurs jours, l’air froid va vraiment envahir l’ensemble des secteurs. Un air froid beaucoup plus mordant. La plupart des secteurs du Québec vont enregistrer leurs températures les plus basses jusqu’à maintenant en décembre», souligne Jean-Philippe Bégin.