Alain Turcotte
Le Nouvelliste
Alain Turcotte

Merci!

Depuis le temps qu’on en parle, c’est maintenant chose faite. En obtenant lundi le feu vert du Tribunal pour un modèle coopératif, Le Nouvelliste franchit une étape importante de son histoire et peut désormais entrevoir l’avenir avec optimisme.

Ce changement marque la fin d’un long processus de réorganisation qui avait été enclenché, le 19 août dernier, au moment où le Groupe Capitales Médias a été contraint de recourir à la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. Le Nouvelliste entre donc dans son année du 100e anniversaire avec comme propriétaires l’ensemble de ses travailleurs.

Votre quotidien partagera des services via une coopérative nationale qui englobera les cinq autres journaux du Groupe Capitales Médias, soit Le Soleil à Québec, La Tribune à Sherbrooke, La Voix de l’Est à Granby, Le Quotidien à Saguenay et Le Droit à Ottawa. Nos abonnés et lecteurs continueront d’avoir accès à l’information produite par nos collègues des autres régions.

Cette relance, faut-il le rappeler, est grandement attribuable à la mobilisation et à l’implication financière de la population. En Mauricie et au Centre-du-Québec, tout près de 500 000 $ ont été amassés pour permettre de présenter un projet viable au syndic PricewaterhouseCoopers.

Cette motivante mobilisation régionale permet aujourd’hui au Nouvelliste de continuer à faire son travail: fournir une information de qualité aux résidents de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Merci à tous ceux qui ont permis la création de cette nouvelle coopérative. Merci aussi à tous les lecteurs et les annonceurs qui continuent à croire en nous et qui nous permettent d’envisager l’avenir avec espoir et enthousiasme.

Les citoyens de la région ont une fois de plus démontré leur attachement au Nouvelliste en donnant plus de 20 000 $ en promesses de dons. L’équipe d’Innovation et Développement économique de Trois-Rivières de Mario de Tilly a également fait sa large part en guidant Le Nouvelliste dans le processus de demandes de subventions pour favoriser la mise en place de ce projet coopératif.

Il faut aussi souligner la participation financière de quelques institutions régionales, dont les Caisses populaires de la Mauricie–Centre-du-Québec qui ont donné 25 000 $ pour le démarrage de la coopérative locale du Nouvelliste.

Plusieurs regroupements et annonceurs se sont aussi engagés à continuer de développer des partenariats d’affaires à court et moyen long terme avec Le Nouvelliste.

Les maires de Trois-Rivières, Shawinigan, Louiseville, Nicolet, Bécancour et La Tuque, ainsi que le recteur de l’Université du Québec à Trois-Rivières, ont pour leur part appuyé la démarche coopérative en signant des lettres d’appui qui faisaient partie du dossier remis au syndic.

Il est également primordial de souligner la précieuse collaboration des représentants locaux de la Coopérative de développement régional du Québec (Centre-du-Québec–Mauricie) et du Pôle d’économie sociale Mauricie qui ont accompagné Le Nouvelliste dans les premières démarches pour devenir une coopérative de solidarité.