Le maire de Saint-Tite, André Léveillé.

Saint-Tite tient à rassurer sa population concernant l'eau potable

Le maire de Saint-Tite, André Léveillé, tient à rassurer la population et réitère que l'eau potable de la municipalité est propre à la consommation.
M. Léveillé a tenu à effectuer cette précision puisque des citoyens l'ont contacté pour lui faire part de leur inquiétude après avoir reçu une communication de la municipalité qui parlait de la présence d'acides haloacétiques (AHA) dans l'eau potable. Or, des composés des AHA peuvent éventuellement s'avérer cancérigènes.
«Tant que notre eau ne sera pas filtrée avec l'usine, il faut chlorer davantage. Et c'est ce qui crée des AHA. Cependant, le risque est incertain et n'apparaît qu'après une très longue période d'exposition, soit au moins 20 ans», explique le maire.
Ainsi, M. Léveillé souligne que «l'eau est bonne et n'est pas dangereuse. Il est sécuritaire de consommer l'eau du robinet», dit-il. Il mentionne également que Saint-Tite est l'objet d'un suivi rigoureux du ministère de l'Environnement et l'Agence de santé.
Quant aux citoyens qui désirent diminuer leur exposition aux AHA, ils peuvent se procurer un appareil de traitement de l'eau par charbon. Toutefois, faire bouillir de l'eau ne réduit pas les concentrations de AHA.
Par ailleurs, le maire rappelle que les travaux de modernisation de l'usine d'eau potable vont bon train et qu'ils devraient être complétés d'ici deux ans.