Sur la photo: (à l’avant) Émile St-Amand, Charles Ricard, Léa Bouchard, (à l’arrière) Jacob Bouchard, Jérémy Lavoie et Estele Larouche de l’entreprise étudiante Écobois.

Des nouvelles de Mékinac

L’entreprise étudiante Écobois a le vent dans les voiles

Créée à l’automne 2016 par des élèves de l’école secondaire Paul-Le Jeune de Saint-Tite, l’entreprise étudiante Écobois continue son petit bonhomme de chemin et se démarque dans son milieu. Les activités Écobois consistent à récupérer du bois, sous forme de planches ou de rondins, afin de créer des sous-verres. Ces produits de seconde transformation sont en vente à différents endroits à Saint-Tite, soit chez Teintures et calfeutrants Saint-Tite, la pharmacie Saint-Tite et ainsi que le café boutique Aux Cinq Sœurs situé à Sainte-Thècle. Et grâce à une aide financière du Carrefour emploi Mékinac, Écobois remettra une carte-cadeau de 35 $ à une famille dans le besoin de la MRC pour chaque paquet de quatre sous-verres vendu. En tout, 20 familles bénéficieront de cette aide, qui totalisera une somme de 700 $. Les jeunes entrepreneurs ont également mis une autre initiative sur pied afin de semer l’espoir dans leur milieu en offrant, gratuitement, des chandelles à des gens ayant besoin d’une lueur d’espoir dans leur vie. Pour enclencher le processus afin qu’une personne bénéficie de cette attention, il est possible de contacter Écobois en envoyant un message privé via Facebook.

Le programme Jeunes au travail est de retour
Encore une fois cette année, les employeurs qui sont membres d’une Caisse Desjardins du territoire de Mékinac peuvent compter sur le programme Desjardins – Jeunes au travail afin d’embaucher un jeune pour la période estivale. Les personnes intéressées doivent contacter le Carrefour emploi Mékinac avant le 15 mars. Un total de 15 emplois seront offerts dans le cadre de ce programme cet été. Les employeurs sélectionnés bénéficieront d’un montant couvrant 50 % du salaire minimum pour une période allant jusqu’à 180 heures de travail. De plus, le volet Apprenti stage, qui permet d’offrir cinq stages non rémunérés à des jeunes de 14 et 15 ans, est également de retour pour les organismes à but non lucratif. Les stagiaires qui auront atteint tous leurs objectifs pendant cette expérience de 80 heures obtiendront une bourse de 500 $.