De gauche à droite: Alexandra Nguyen, Félix Bettez, Melly-Anne Bouchard, Jany-Ève Allard, Florence Beaupré, Alexandre Thibault-Bernier, Laurence Bastarache, Samer Fneiche, Caroline Nadeau, Marc-Antoine Sylvestre et le Dr Thanh Liem Nguyen, podiatre.

Médecine podiatrique: dix étudiants en mission au Vietnam

Une dizaine de finissants du doctorat de premier cycle en médecine podiatrique de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) partiront en mission humanitaire au Vietnam. Du 5 au 25 août, ces dix étudiants de quatrième année offriront gratuitement leur expertise médicale aux populations des régions éloignées. Le docteur Thanh Liem Nguyen sera également du voyage, afin de superviser le travail des étudiants sur le terrain.
Dans le cadre des missions humanitaires organisées par l'Association des podiatres sans frontières, les étudiants en médecine podiatrique de l'UQTR s'apprêtent à vivre un externat peu banal. Leur voyage au Vietnam leur permettra en effet de soigner des enfants, des travailleurs agricoles et des personnes âgées vivant dans des secteurs reculés, où les soins de ce genre ne sont pas offerts.
Ainsi, les étudiants ne devraient pas chômer une fois en sol vietnamien. Selon le Dr Nguyen, ils auront à soigner de nombreuses pathologies des pieds. «Dans ces régions, les gens marchent pieds nus, ou encore en sandales. Ils n'ont donc pas le support adéquat pour marcher. Cela peut endommager les nerfs, causer des tendinites, ou encore occasionner des entorses», explique-t-il. 
Si l'ampleur de la tâche peut sembler effrayante, le Dr Nguyen a assuré que son équipe était prête à traiter les cas qui se présentaient à elle. «Pour soigner ces gens, nous amenons des instruments et du matériel. Nous fabriquons des supports d'arche, procédons à des injections de cortisone, et donnons des anti-inflammatoires», ajoute le podiatre, qui en est à sa cinquième mission au Vietnam. Notons toutefois que ce voyage sera particulièrement valorisant pour lui, puisque ses étudiants et lui-même oeuvreront dans son village natal.
Riche de son expérience avec l'Association des podiatres sans frontières, le Dr Nguyen constate que les missions humanitaires auxquelles il participe sont de plus en plus populaires à l'étranger. «Nous commençons à bénéficier d'une certaine notoriété. Les populations locales sont au courant de ce que nous faisons, et les résultats sont positifs», affirme-t-il. 
Le podiatre se réjouit de ce succès, puisqu'il veut donner une expérience pertinente à ses étudiants. «Étant donné que le stage s'inscrit dans le parcours académique des étudiants, je voulais m'assurer qu'ils aient assez de patients à traiter pour apprendre quelque chose», souligne le Dr Nguyen. 
Le superviseur du groupe a également mentionné que deux interprètes feraient le voyage avec eux, puisque ses étudiants ne parlent pas le vietnamien. Enfin, le Dr Nguyen s'est montré reconnaissant de la générosité dont ont fait preuve les gens qui ont contribué au projet. «Je voudrais remercier tous les donateurs. Nous avons reçu beaucoup de matériel, des médicaments et des dons en argent. Les étudiants doivent payer leurs dépenses, ce qui n'est pas nécessairement facile pour eux. Heureusement, les dons aident à amortir leur fardeau financier», assure-t-il. 
Une première
Pour la première fois depuis la création du programme en 2004, les étudiants en médecine podiatrique de l'UQTR auront l'occasion de vivre un externat universitaire crédité. Au cours de leur quatrième année, les étudiants étaient en effet obligés de se rendre aux États-Unis, afin d'y compléter un stage de quatre mois au New York College of Podiatric Medicine. 
Cependant, avec cette nouvelle approche, ils pourront choisir de combiner deux mois à New York avec une mission humanitaire. Rappelons qu'après le Vietnam, une autre mission est prévue au Nicaragua.
Père fondateur
Le Dr Nguyen n'avait que 14 ans lorsque sa famille est arrivée au Québec. Fuyant la misère du Vietnam de l'après-guerre, les siens ont en effet choisi la Belle Province comme terre d'accueil. Plus tard, il a complété sa formation en podiatrie à l'UQTR. 
En 2012, il a fondé l'Association des podiatres sans frontières. Cet organisme a pour mission d'offrir bénévolement son expertise médicale aux gens vivant dans des pays en voie de développement qui n'ont pas de ressources humaines et médicales nécessaires pour traiter les affections des pieds. Le Dr Nguyen a personnellement pris part à des voyages humanitaires au Vietnam, au Sénégal, au Togo, en Bolivie, au Cameroun, au Maroc et au Pérou.