Le moulin seigneurial de Pointe-du-Lac.
Le moulin seigneurial de Pointe-du-Lac.

Maternaide: combler le déficit nature

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — L’organisme Maternaide a décidé de remédier à sa façon au déficit nature dont sont affectés de plus en plus d’enfants aujourd’hui.

Ils sont nombreux, en effet, à ne pas avoir la chance d’explorer souvent des endroits boisés et d’être en contact avec la nature. Plusieurs grandissent dans un monde de plus en plus sédentaire où le virtuel occupe une place prépondérante.

Afin de combler ce manque, une dizaine de sorties en plein air ont donc été planifiées par Maternaide pour les enfants de 1 à 5 ans d’ici juin 2020 avec leurs parents.

Les lieux varieront d’une fois à l’autre. On parle notamment du Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac, du parc Ogden et du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, indique la directrice de Maternaide, Danièle Héroux.

Ces sorties s’inscrivent pour la première fois dans le cadre des activités de psychomotricité Pirouette offertes par Maternaide qui se déroulent habituellement dans les locaux de l’organisme tous les vendredis matins.

Se connecter avec la nature, se salir, jouer dans les feuilles, fouiller dans la terre ou la neige, expérimenter des choses, explorer, apprendre en jouant dehors ‘comme autrefois’, sauter et grimper. 

Toutes ces activités «augmentent l’estime de soi, la concentration, diminuent le stress, renforcent le système immunitaire, stimulent la capacité à résoudre des problèmes, ont des effets bénéfiques sur la coordination, la motricité fine et la perception de l’espace pour la gestion du risque», explique Mme Héroux.

Une première sortie a eu lieu le 25 octobre au parc Châteaudun. Neuf parents et 14 enfants y ont pris part. «C’est au-delà de mes espérances», dit-elle, car «il n’est pas facile de convaincre les parents de faire des sorties avec leur enfant», a-t-elle constaté dans le passé.

La directrice de Maternaide croit aux bienfaits d’une activité qui laisse les enfants explorer la nature à leur guise et à leur rythme.

Les sorties prévues en nature par le programme Pirouette auront toutes lieu à moins de conditions climatiques extrêmes, dit-elle.