Grâce au beau temps, beaucoup de monde se sont déplacés lors de la dernière édition de la galette de sarrasin.

Un surplus de plus de 35 000 $ pour la galette

L'année 2013 a été bonne pour l'organisation du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville. Le beau temps a attiré beaucoup de monde aux différentes activités, si bien que l'organisation termine son année financière avec un surplus de plus de 35 000 $. Mais en réalité, le surplus devrait davantage se situer à environ 50 000 $.
L'année fiscale du festival se termine le 31 décembre. Comme l'explique Yvon Picotte, le festival devrait afficher une meilleure performance au niveau financier.
«Il y a encore des chèques qui restent à recevoir. C'est pour ça que ça va plus ressembler à un surplus de 50 000 $. Et avec le surplus accumulé qu'on avait, on a 100 000 $ de côté. C'est très bon. C'est une des premières fois qu'on a autant de liquidité», commente le président du festival de la galette.
Yvon Picotte reconnaît volontiers que le beau temps durant le festival a joué un rôle important dans le succès de l'événement.
«Durant tout le festival, il a plu durant deux heures! Les spectacles ont bien marché, la tente à Poirier était pleine, la grande rue était pleine. Tout a été bon», ajoute M. Picotte, qui souligne que l'enquête menée en 2013 pour mesurer le taux d'achalandage, le nombre de visiteurs provenant de l'extérieur et le nombre de motorisés présente des statistiques en hausse.
L'organisation travaille à organiser le 36e festival qui aura lieu du 3 au 12 octobre. Pour l'occasion, on ramènera les courses de boîtes à savon, une activité qui était très populaire dans les premières années du festival. L'organisation va également conserver sa formule mariant un groupe local à un artiste plus connu dans sa grille de spectacles.
L'organisation se prépare également à souligner les 350 ans de Louiseville qui seront célébrés en 2015. «On a commencé à discuter avec les gens du 350e, indique Yvon Picotte. On a déjà convenu qu'il y aura un char du 350e pour le défilé de cette année. Ce sera pour annoncer la tenue du 350e anniversaire de Louiseville. On va inciter les gens à venir nous voir.»
M. Picotte indique qu'une partie de la rue Saint-Louis sera probablement réservée pour le 350e en 2015 afin de présenter des articles et des produits relatant la vie des ancêtres.