Plus d'agriculture au Marché public Yamachiche

Les visiteurs du Marché public Yamachiche ont l'occasion cette année de côtoyer une belle variété de producteurs agricoles, et pas seulement ceux et celles qui leur vendent des produits depuis 2011.
Le conseil d'administration du Marché public Yamachiche s'est donné l'objectif d'attirer quelque 6400 personnes durant la saison 2014, soit 1400 de plus que les statistiques comptabilisées en 2013. Pour parvenir à atteindre la barre des 400 visiteurs par samedi, l'organisation mise sur la présence d'agriculteurs, que ce soit des producteurs laitiers ou de céréales, qui vont expliquer aux gens la nature de leur travail.
«On veut se donner une identité comme marché public pour amener les gens à venir à notre marché. L'identité est de faire le lien entre les gens et l'agriculture. Le marché fournit gracieusement le stand au producteur afin que ce dernier fasse connaître ce qu'il produit», expose Guy Fradette, président du conseil d'administration du marché.
La formule retenue par l'équipe du marché public, en collaboration avec l'Union des producteurs agricoles de la Mauricie, prévoit qu'un producteur céréalier pourrait apporter de la machinerie, comme une moissonneuse-batteuse. Sans que l'activité devienne une exposition agricole, les visiteurs pourront voir les équipements des producteurs afin de mieux comprendre leur métier.
Le développement de ce volet a été rendu possible par l'arrivée de contributions du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec et du plan de développement de l'agriculture et de l'agroalimentaire de la Mauricie qui totalisent environ 80 000 $. Cette somme permet à l'organisme d'embaucher un coordonnateur. Le financement servira également à assurer l'animation du site et à couvrir les frais de publicité.