Le maire de Louiseville, Yvon Deshaies, se réjouit de l'impressionnante hausse de 75 % de la valeur des permis de construction pour l'année 2013.

Permis de construction: une meilleure année pour Louiseville

C'est avec une hausse impressionnante de 75 % de la valeur des permis de construction que Louiseville termine l'année 2013.
Quelque 487 permis ont été délivrés par le service de l'urbanisme l'an dernier. La valeur de ces permis atteint 12 362 329 $. En 2012, 442 permis ont été émis et la valeur des permis a finalement été de 7 061 080 $: on a retiré le permis de 1,7 million de dollars pour la construction des commerces au Carrefour Mauricie, étant donné qu'elle n'a pas été effectuée dans les délais prévus.
Le permis a été révoqué et la Ville a émis un nouveau permis en 2013 à l'intention des promoteurs de la station d'essence Ultramar et du restaurant Tim Horton, deux commerces qui ont ouvert cet automne.
Les statistiques fournies par le service d'urbanisme indiquent que 10 maisons unifamiliales ont été construites en 2013 et la valeur des permis est de 1 881 000 $. En 2012, huit maisons ont été bâties et la valeur des permis atteignait 1 219 000 $.
«Le plus important permis est de trois millions pour la fin des travaux à la Caisse Desjardins de l'Ouest de la Mauricie. Le montant fait partie des permis pour la rénovation. On a émis 227 permis de rénovation pour 6 323 799 $», ajoute Louise Carpentier, directrice du service de l'urbanisme, des permis et de l'environnement.
Si on fait abstraction du permis délivré à Desjardins, la valeur de 2013 en rénovation est légèrement inférieure à celle de 2012 qui s'élevait à 3,7 millions de dollars.
Yvon Deshaies se réjouit des statistiques émises par le service de l'urbanisme. Mais le maire de Louiseville veut augmenter la cadence pour stimuler la construction résidentielle.
«On s'en va vers un congé de taxes pour un an ou deux. Ça devrait être mis en vigueur en 2014. Et on va regarder le prix des terrains. On est cher dans le développement du moulin Tourville. On va regarder le prix pour le baisser. Ça fait partie des possibilités. On veut remonter la population à Louiseville.»
Le prix au pied carré d'un terrain dans le secteur du moulin Tourville est de 3 $. À Maskinongé, la Municipalité vend des terrains à compter de 2,75 $ le pied carré. Du côté de Yamachiche, le prix des terrains pour la phase 3 du développement Terrasse Sainte-Anne reste à être déterminé. Mais pour la phase 2, qui affiche complet, le prix était de 2,35 $ le pied carré.
[Année: Valeur des permis]
2013: 12 362 329 $
2012: 7 061 080 $
2011: 19 441 352 $
2010: 11 691 572 $
2009: 15 029 763 $