Diane Lavallée, directrice de l'Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux, a tenu un point de presse la semaine dernière pour parler du projet d'Offre de formation collégiale accélérée en milieu de soins mis en place par le CSSS de Maskinongé.

Opération Bons coups reconnaît l'initiative du CSSS de Maskinongé

Le projet Offre de formation collégiale accélérée en milieu de soins, initié par l'équipe du CSSS de Maskinongé, a été retenu par Opération Bons coups de l'Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux (AQESSS). L'annonce en a été faite la semaine dernière à Louiseville par Diane Lavallée, directrice générale de l'organisme provincial.
Opération Bons coups a pour but de faire connaître les projets innovateurs et les initiatives positives développées par les établissements membres de l'AQESSS à travers le Québec.
La pénurie de main-d'oeuvre infirmière qui frappe le réseau de la santé n'épargne pas le comté de Maskinongé. Pour gérer cette situation, le CSSS de Maskinongé a choisi de travailler en amont de cette tendance en créant un centre de formation infirmière dans ses murs.
C'est dans cette optique qu'une salle de cours a été aménagée dans l'ancienne salle d'urgence du centre Comtois à partir d'équipements qu'on y retrouvait.
Au terme de leur formation qui dure 22 mois, les candidats décrochent un diplôme d'études collégiales (DEC) en soins infirmiers et se voient offrir un poste dans le CSSS de Maskinongé.
Il faut toutefois avoir déjà en poche un DEC, ce qui dispense les futurs infirmiers de cours obligatoires comme le français. On estime que le centre peut former jusqu'à 20 personnes à la fois. De la première cohorte de diplômés, en 2012, trois des neuf finissantes ont décidé de s'établir dans la région et travaillent au CSSS.
À moyen terme, l'établissement est d'avis que ce programme permettra d'attirer mais aussi de retenir le personnel infirmier sur son territoire et, par conséquent, de remédier à la pénurie de main-d'oeuvre qui le touche.
La seconde cohorte de diplômés est prévue pour mai 2014.
Dans ce projet, le CSSS de Maskinongé est partenaire avec le Collège Shawinigan (pour le volet enseignement) et Emploi-Québec (soutien financier à certains étudiants durant leur formation).