On n'est pas encore en décembre que trois soirs sur 10 de la Féerie de Noël sont déjà complets à Saint-Élie-de-Caxton.

Encore plus de visiteurs à la Féerie de Noël de Saint-Élie-de-Caxton

La belle performance de la dernière saison touristique estivale à Saint-Élie-de-Caxton laissait entrevoir une bonne affluence pour la Féerie de Noël 2013. C'est exactement ce qui s'est produit, car l'événement a attiré plus de visiteurs qu'en 2012.
La dernière édition a accueilli 2500 visiteurs. C'est 500 de plus qu'en 2012.
«C'est une suite de ce qu'on a vécu cet été. On a eu une saison au-delà de ce qu'on avait espéré», reconnaît volontiers Paul-André Garceau, coordonnateur du tourisme et des communications.
Les organisateurs de la féerie avaient restreint le nombre de soirées en 2013. Malgré le fait que la féerie comptait 10 soirs, soit deux ou trois de moins qu'à l'habitude, les gens ont été encore plus nombreux à visiter le village décoré de Saint-Élie, à apprécier l'exposition du Noël des années 1930 au garage de la culture et à profiter d'un souper et d'une veillée à la station touristique Floribell.
«On a eu trois soirs où c'était complet, confirme M. Garceau. Le 24 décembre, c'était bondé. On mettait plus de gens dans les carrioles. Et on a dû refuser des gens. Ce n'est pas la première année que ça arrive, mais ça a été plus courant cette année.»
Le retour d'un duo folklorique à l'animation musicale, la présentation d'une exposition rétro au garage de la culture et la popularité constante de Fred Pellerin ont constitué les moteurs du succès de la dernière édition, la sixième à avoir été mise sur pied.
«Les gens sont venus nous voir cet été et ils ont voulu vivre la version enneigée! Dans leurs commentaires, les gens disaient qu'ils étaient dépaysés, qu'ils faisaient un retour dans le passé. La nostalgie vend bien. Les gens ont cette soif du passé et Fred nous fait revivre de belles valeurs», raconte M. Garceau, qui estime que 67 % des visiteurs de la féerie participent à la visite du village et à la soirée d'antan, alors que le tiers des gens se limitent à faire la balade en carriole.
En 2013, la Féerie de Noël a mis des efforts pour stimuler les citoyens de Saint-Élie à décorer encore mieux leur maison en prévision des tours de carrioles. L'organisation a mis sur pied un concours visant à saluer la participation volontaire des citoyens en faisant tirer deux laissez-passer pour le forfait complet de la Féerie de Noël.
La Féerie de Noël devrait connaître une septième édition. Avant d'organiser cet événement, le comité touristique se prépare à la prochaine saison estivale.
Déjà, une vingtaine d'autobus remplis de touristes ont réservé leur visite à Saint-Élie pour l'été prochain.