Des congés de taxes à Louiseville

Les futurs propriétaires d'une maison résidentielle à Louiseville pourront bénéficier d'un programme de congé de taxe foncière d'ici peu.
Le conseil de Louiseville s'apprête à voter par résolution un programme d'incitation à l'accès à la propriété, question de donner du pep au développement domiciliaire et d'augmenter la population. Dès l'adoption de la politique, les gens qui feront construire une maison bénéficieront d'un congé de taxe foncière de 100 % durant les deux premières années et d'un congé de 50 % durant la troisième année.
La Ville encouragera les familles ayant un ou des enfants d'âge mineur à devenir propriétaires. Celles qui achèteront une maison existante à Louiseville auront droit à un congé de taxe foncière de 50 % durant deux ans.
Le secteur industriel n'est pas mis de côté. Le conseil prévoit accorder un congé de taxe foncière d'au moins un an à tout investisseur dans le domaine industriel qui s'installera sur le territoire de Louiseville, à l'exception du parc industriel régional de la MRC de Maskinongé.
Ce programme de congé de taxe s'applique uniquement sur la valeur de la bâtisse. Les gens devront payer des taxes sur la valeur du terrain et pour la desserte des services municipaux.
Cette volonté de mettre en place une telle politique avait été soulevée par Yvon Deshaies lors de la dernière campagne électorale. Le nouveau maire est visiblement heureux d'arriver à concrétiser cet engagement.
«On a manqué de temps pour adopter le règlement dans le budget du mois de décembre. On a décidé de retarder le projet un peu pour le faire comme il faut. Et le conseil est unanime sur le projet. C'est pour être concurrentiel dans le marché, pour attirer des gens à Louiseville.»
Ces projets pourraient être adoptés par le conseil au cours du printemps.
De plus, la Ville de Louiseville vient de diminuer le coût de terrains du secteur du moulin Tourville. Ces terrains étaient vendus à 3 $ le pied carré. Le prix est maintenant de 2,50 $ le pied carré pour certains terrains. La majeure partie des terrains sont disponibles au coût de 2,95 $ le pied carré.
«On va être plus en mesure de compétitionner avec tout le monde. Yamachiche et Maskinongé vont bien, mais nous aussi, on veut augmenter la population», mentionne le maire Deshaies.
Des terrains sont disponibles à Maskinongé à partir de 2,75 $ le pied carré. À Yamachiche, les terrains de la phase 2 du développement Terrasse Sainte-Anne ont été vendus à 2,35 $ le pied carré.