Le maire de Yamachiche, Paul Carbonneau, et le député de Maskinongé, Marc H. Plante, ont procédé au lancement des travaux pour améliorer les services liés à l’eau à Yamachiche.

Début des travaux de 7,4 M $

Yamachiche — Le député de Maskinongé, Marc H. Plante, et le maire de Yamachiche, Paul Carbonneau, ont donné le coup d’envoi vendredi aux travaux consistant à prolonger le réseau d’égout domestique et à remplacer les conduites d’eau potable dans le secteur du chemin de la Rivière-du-Loup. Un vaste chantier de 7,4 millions de dollars qui se mettra en branle le 9 août prochain et ce, pendant 18 semaines.

Ils ont profité de l’occasion pour rappeler l’aide financière gouvernementale de plus de 2,9 millions de dollars consentie pour ce projet, dans le cadre du Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées, un programme administré par Infrastructure Canada et le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire.

«Voilà une bonne nouvelle pour les résidents du secteur du chemin de la Rivière-du-Loup qui auront prochainement accès au système d’égout municipal. Je crois que la réalisation de ce projet est une démonstration de plus que notre gouvernement est un partenaire de premier plan des municipalités», a commenté M. Plante tout en soulignant que c’était l’un de ses engagements électoraux de 2014.

Selon le maire Carbonneau, le début des travaux d’acheminement des égouts est une bonne nouvelle pour la Municipalité de Yamachiche. «Je me réjouis que ce projet puisse se concrétiser au plus grand bénéfice des résidents du secteur du chemin de la Rivière-du-Loup. Une rencontre avec les gens des secteurs concernés aura lieu très prochainement afin de leur expliquer le déroulement des travaux qui seront réalisés par la firme Construction et pavage Boisvert», a-t-il fait savoir.

Le gouvernement fédéral consacre plus de 1,7 million de dollars à la réalisation de ce projet alors que Québec accorde une aide financière de plus de 1,1 million de dollars. La Municipalité complète le financement, pour un investissement gouvernemental-municipal totalisant plus de 3,5 millions de dollars.

Ces travaux étaient discutés au conseil municipal depuis 25 ans. Ils avaient été reportés par faute de subvention ou par d’autres contraintes.

Les rues Marguerite-Bourgeoys et Blanchette ainsi que les chemins Rivière-du-Loup et des Petites-Terres seront raccordées.

Par ailleurs, pas moins de 3,3 kilomètres de conduite d’eau potable sera remplacée par une conduite de huit pouces afin d’alimenter le secteur chemin de la Rivière-du-Loup, qui sera mieux desservi pour la protection incendie (19 bornes-incendies), garantissant une meilleure alimentation pour l’ensemble du réseau.

«J’ai toujours dit qu’investir dans les infrastructures, c’est aussi investir dans les services à la population», a conclu le député libéral.