Les démarches vont bon train pour le renouvellement du bail de la Marina de l’Île Saint-Quentin.

Marina: un pas dans la bonne direction

TROIS-RIVIÈRES — Après plus de trois ans à attendre le renouvellement du bail qui lie la Ville de Trois-Rivières et la Marina de l’Île Saint-Quentin, les membres de la Marina commencent à voir la lumière au bout du tunnel. Un pas dans la bonne direction a été franchi dimanche en vue d’un éventuel renouvellement du bail, échu depuis le 31 décembre 2016. Un délai qui empêchait jusqu’ici tout investissement majeur dans les installations, et qui avait laissé place à de nombreuses rumeurs et de l’inquiétude auprès de l’organisation de la Marina.

«Les membres sont de plus en plus rassurés. On s’en va tranquillement vers quelque chose», confirme le commodore de la Marina, Mario Cossette.

La Ville de Trois-Rivières et Innovation et développement économique Trois-Rivières (IDE) ont présenté dimanche après-midi le Plan directeur de développement de la Marina, un plan qui doit s’étaler sur les trois prochaines années, jusqu’en 2022. L’acceptation de ce plan, de même que des modifications à apporter à la gouvernance de la Marina, étaient des conditions nécessaires à la rédaction d’un bail qui sera éventuellement signé par toutes les parties.

Grosso modo, le plan directeur comprend des investissements de 2,7 M$ pour d’importantes modifications et la revitalisation des infrastructures de la Marina. Une partie de ces modifications était envisagée par la Marina, une autre partie a été suggérée par la Ville de Trois-Rivières. On compte la revitalisation de certains bâtiments, des sanitaires, de même que l’amélioration du visuel et du remisage des bateaux pour la période hivernale. Le plan directeur a été adopté à l’unanimité par les quelque 70 membres présents, confirme Mario Cossette.

En ce qui concerne la gouvernance, la Marina devra intégrer trois nouveaux membres externes aux six membres du conseil d’administration déjà en poste. Ces trois membres devront être un représentant de la Corporation du parc de l’Île Saint-Quentin, un représentant d’IDE Trois-Rivières et un autre de la Ville de Trois-Rivières. Cette partie de l’entente a été adoptée à la très forte majorité, soit tout près de 90% des membres présents, soutient Mario Cossette.

La cotisation annuelle des membres connaîtra une augmentation, mais l’organisme s’engage aussi à s’investir plus activement dans la recherche de subventions afin de permettre la réalisation de ces investissements.

Par ailleurs, on procédera sous peu à l’embauche d’un directeur général, ce qui permettra aussi d’assurer un suivi plus intense avec les différents partenaires de la Marina.

«Nous avons bien expliqué la situation à nos membres. Nous devons aussi comprendre que la Ville est propriétaire de ses terrains, et que chacun doit faire preuve d’ouverture. Le maire Lamarche était venu nous rencontrer avant les élections et avait bien écouté et compris ce qu’on avait à dire. Maintenant, je crois que c’est aussi une bonne chose que les différents partenaires deviennent parties prenantes de nos décisions, qu’ils puissent ainsi mieux comprendre notre quotidien et nos défis», ajoute le commodore.

Le maire Jean Lamarche s’est lui aussi dit satisfait de l’issue de cette rencontre. «Au départ, les membres de la Marina avaient exprimé qu’ils voulaient être reconnus comme étant des acteurs socio-économiques. Sachant ça, j’ai donné le mandat à IDE de rédiger un plan directeur. L’exercice a été une forme de médiation qui visait à trouver une vision pouvant correspondre aux volontés de tous les acteurs. J’apprécie grandement les efforts mis de tous les côtés», mentionne M. Lamarche.

La Ville s’active désormais à la rédaction d’un projet de bail qui sera présenté à la Marina, pour lequel certains points demeurent encore à être négociés, reconnaît Mario Cossette, qui se dit tout de même optimiste d’en arriver à un dénouement positif sous peu. Le projet sera présenté aux membres d’abord, et ce sera à eux d’entériner ou non cette entente.

La Marina de l’Île Saint-Quentin compte tout près de 250 membres actifs.

Yacht Club: début du chantier

Le chantier du nouveau Yacht Club de Trois-Rivières a débuté la semaine dernière. Ce projet de nature privée sera situé entre Boréalis et le belvédère du site de Trois-Rivières sur Saint-Laurent.

Les autorisations environnementales ont été délivrées aux promoteurs et les permis municipaux évalués à 1,4 M$ ont été octroyés par la Ville pour permettre le début du chantier, qui pourrait cependant restreindre l’accès à la piste cyclable de même qu’à l’escalier situé à cette hauteur. Les activités de Boréalis ne seront nullement perturbées par ce chantier, assure-t-on.