Les travaux à la marina du secteur Grand-Mère, toujours en cours, forcent le report de l’ouverture à la mi-juillet.

Marina à Shawinigan: ouverture reportée d’un mois

SHAWINIGAN — La Ville de Shawinigan a finalement confirmé, jeudi après-midi, que sa marina en construction à l’ombre du pont de Grand-Mère ne sera pas inaugurée à la mi-juin. La date du 19 juillet est maintenant avancée pour cette ouverture.

«On rectifie le tir», commente Véronique Gagnon-Piquès, agente aux communications à la Ville. «C’est une recommandation du gestionnaire, qui est habitué dans ce milieu. Il restait certains éléments à terminer sur le site, comme le pavage et l’aménagement extérieur. Or, les gens qui ont des bateaux ne souhaitent pas circuler dans la poussière. Tant qu’à ouvrir dans cette situation, il nous suggère d’attendre quand le site sera plus prêt.»

En mai, le conseil municipal avait annoncé qu’il confiait l’exploitation de cette nouvelle marina à Gestion Nauti-Cités, une entreprise administrée par Sylvain Deschamps, qui possède beaucoup d’expérience dans ce domaine. Il confirme que dans son esprit, mieux vaut attendre que la construction soit plus avancée avant d’ouvrir le site aux visiteurs.

«L’enrôlement de la clientèle se fait au printemps», explique-t-il, ajoutant même que le renouvellement des baux s’effectue souvent l’automne précédent.

«À ce temps-ci, les propriétaires de bateaux se sont tous organisés pour leur été. De plus, sur un site en construction, la poussière n’est pas quelque chose qui se mélange bien avec une marina.»

Ce premier d’été d’exploitation servira donc surtout de premier contact pour les amateurs de nautisme et ceux qui voudront découvrir cet aménagement réalisé sur l’ancienne cour à bois de l’ex-papeterie Laurentide. Les propriétaires de bateaux qui seront séduits pourront réserver leur quai pour l’an prochain dès cet été.

«C’est sûr qu’on ne sera pas sur une exploitation à 100 %», convient M. Deschamps. «Nous allons beaucoup travailler pour l’an prochain. On pourrait dire que c’est plate, mais on ne peut rien changer. La construction, c’est comme ça. Je ne jette le blâme à personne. Il faut dire aussi que nous avons un temps assez exceptionnel jusqu’ici. Rien ne joue en notre faveur.»

«Il y a quand même eu du beau travail de fait», ajoute-t-il. «Par contre, rendu là, nous allons planifier la saison 2020 et nous allons bien la promouvoir. Ça nous permettra d’avoir une première saison complète qui sera à la hauteur des attentes.»

Depuis sa nomination à la mi-mai, M. Deschamps s’est présenté une fois sur le chantier et il a bien aimé ce qu’il a vu.

«Les installations seront de belle qualité», assure-t-il. «Les aménagements seront bien faits. Pour la partie marina, celle qui me concerne, je trouve que ça n’a pas été un rêve d’architecte. Ça a été construit pour être efficient et c’est ce dont on a besoin.»

«Avec la qualité de l’équipement, la façon dont les quais sont aménagés, ça ne peut pas ne pas réussir», confie le gestionnaire.

Activités

L’accès aux quais est prévu à compter du 19 juillet. Au cours des semaines suivantes, la Ville de Shawinigan prévoira des activités pour inviter la population à découvrir le site. Les travaux d’aménagement du parc riverain se poursuivront jusqu’à la fin de l’automne.

«Nous voulons organiser des animations sur le site pour le faire connaître», explique Mme Gagnon-Piquès. «Cet été, le parc riverain ne sera pas tout à fait prêt. Ça n’empêchera pas les gens de venir voir, profiter du site. Nous pensons donc organiser deux ou trois activités à cet endroit.»

Par ailleurs, le conseil municipal continue d’étudier les scénarios possibles pour tirer profit de la présence du pilier de béton toujours présent, un témoin du passé industriel de cette propriété. À la fin mai, les élus avaient rejeté les soumissions pour le transformer en centre d’interprétation avec belvédère, jugeant ces propositions trop élevées à 2,7 millions $.

La construction de la marina et l’aménagement du parc riverain représentent un investissement de près de 14 millions $.