Marie-Claude Camirand

Marie-Claude Camirand a des projets pour l’île Saint-Quentin

Trois-Rivières (MEL) — Décidément l’île Saint-Quentin suscite l’intérêt en cette campagne électorale. Après le candidat libéral dans Trois-Rivières, Jean-Denis Girard, voilà que Marie-Claude Camirand du Parti québécois a fait part, mardi, de ses propositions concernant l’avenir de l’île Saint-Quentin.

En plus de travailler à la protection des berges et à la mise aux normes du réseau d’égout et d’aqueduc, un engagement pour lequel elle se réjouit qu’il soit partagé par au moins un de ses adversaires, Mme Camirand dit vouloir «aller bien plus loin». Elle s’engage aussi à participer au développement d’infrastructures de camping «prêt-à-camper» sur l’île. «Je discutais tout récemment avec le président de l’île Saint-Quentin et je sais qu’ils veulent développer une offre de camping alliant confort et expérience singulière», note Mme Camirand.

Il s’agit de mettre en place dans un petit secteur de l’île quelques sites de camping tout inclus comme, cite-t-elle en exemple, des cabanes dans les arbres, des tentes de prospecteur ou des petits chalets en bois rond. Un projet qui permettrait, selon elle, de consolider les revenus de l’île tout en offrant une nouvelle expérience aux Trifluviens et aux touristes.

«C’est assurément une expérience que je me vois faire avec mes enfants. Avec cette offre d’hébergement qui n’existe pas ailleurs à Trois-Rivières, la Corporation de l’île Saint-Quentin propose un projet porteur que je m’engage à soutenir», a-t-elle fait valoir.