Marc H. Plante

Marc H. Plante demeure dans le giron libéral

LOUISEVILLE — Marc H. Plante n’aura pas été sans emploi bien longtemps. L’ex-député de Maskinongé devient responsable des travaux de la chambre au sein de l’équipe de la whip de l’opposition officielle, Nicole Ménard.

M. Plante a perdu l’élection du 1er octobre aux mains du caquiste Simon Allaire. Dès lundi, il sera à Québec pour assister la députée de Laporte dans ses fonctions de whip.

«C’est une belle marque de confiance. Mon travail consiste à soutenir l’équipe libérale au niveau des travaux au Salon bleu. Je vais m’occuper de l’équipe: m’assurer de la présence des députés, m’assurer du tour de parole, vérifier le temps de parole. C’est un beau privilège de continuer de travailler à l’Assemblée nationale afin de bien servir l’équipe du Parti libéral et aussi les citoyens du Québec», raconte M. Plante.

Les discussions entre Mme Ménard et M. Plante duraient depuis une semaine avant d’aboutir à sa nomination annoncée vendredi.

Député libéral de Maskinongé de 2014 à 2018, M. Plante est heureux de demeurer aux premières loges de l’action politique.

«Je veux participer à la reconstruction du parti qui a été de toutes les époques et de tous les grands changements au Québec. Je veux être là dans un moment crucial de la transition», ajoute M. Plante, qui totalise plus de 12 ans d’expérience au sein du PLQ, d’abord comme attaché politique de Francine Gaudet et de Jean-Paul Diamond et comme élu.

Marc H. Plante rejoindra Lucie Charlebois au sein de l’équipe de Nicole Ménard. Mme Charlebois, ex-ministre du gouvernement Couillard, sera la chef de cabinet de la whip du PLQ.