Marathon d’écriture les 6 et 7 décembre

Trois-Rivières (MR) — Amnistie internationale Canada francophone invite le plus grand nombre de personnes à participer aux Marathons d’écriture: écrire, ça libère. Organisés dans des lieux publics, les marathons permettent d’écrire des cartes de solidarité à des personnes privées de liberté et de justice, à travers le monde. Le groupe de Trois-Rivières invite la population au Carrefour Trois-Rivières-Ouest vendredi le 6 décembre, de 17 h à 21 h, et samedi le 7 décembre, de 9 h 30 à 17 h pour écrire des messages d’espoir. Cette année, les marathons d’Amnistie internationale mettent à l’honneur les jeunes qui se battent pour les droits humains.

Certains sont emprisonnés injustement, d’autres font face à des peines d’emprisonnement déraisonnables pour avoir aidé des personnes réfugiées, défendu la liberté vestimentaire ou la cause climatique, ou se sont engagés dans une lutte pour défendre leurs droits fondamentaux tel un accès à de l’eau potable. Tous ont en commun d’être engagés dans un combat contre l’injustice.

Depuis 20 ans, les marathons d’écriture ont fait la preuve de leur efficacité. Les messages d’espoir contribuent à faire libérer de nombreuses personnes injustement emprisonnées et à améliorer le sort d’individus et de communautés. Le taux de réussite est de 77 %. Lors de l’édition 2018, près de six millions d’actions ont été menées à travers le monde et près de 85 000 messages sont venus du Québec.