Le Nouvelliste
Chantal Légaré, président du Syndicat de l’enseignement de la Mauricie.
Chantal Légaré, président du Syndicat de l’enseignement de la Mauricie.

Manque d’effectifs en enseignement: «On a peur à l’épuisement»

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Shawinigan — Le manque d’effectifs en enseignement fait partie de la problématique soulignée par différents syndicats dans le cadre de leur négociation nationale qui s’amorce en mars. «On est en pénurie d’enseignants et plus particulièrement de suppléants», indique la présidente du Syndicat de l’enseignement de la Mauricie, Chantal Légaré. «Depuis un an ou deux, on ne trouve pas ça normal. C’est vraiment problématique. L’année dernière, c’était criant. Cette année aussi», dit-elle.