L’ouverture de la Maison Gilles-Carle de Shawinigan est prévue d’ici à la fin de 2020.
L’ouverture de la Maison Gilles-Carle de Shawinigan est prévue d’ici à la fin de 2020.

Maison Gilles-Carle de Shawinigan: les travaux de mise aux normes en cours

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
Shawinigan — Les travaux de mise aux normes du bâtiment qui deviendra la Maison Gilles-Carle de Shawinigan sont commencés.

Une fois que ces rénovations seront terminées, la résidence de la 10e Avenue dans le secteur Grand-Mère comptera huit chambres adaptées pour des personnes souffrant de maladies dégénératives, telles que l’Alzheimer, la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson. Cinq à six employés y œuvreront, sans compter les dizaines de bénévoles qui les épauleront. Ils auront comme tâche de s’occuper des malades afin de donner un peu de répit à leurs proches aidants. La maison offrira son service d’hébergement 24 heures sur 24 et sept jours par semaine.

Son ouverture est prévue d’ici à la fin de 2020.

Sa gestion sera assurée par l’Association des proches aidants de l’Énergie, un organisme fondé en novembre 2019. Son équipe de gestion administrera les services d’information, de formation et de soutien psychosocial.

Le réseau des Maisons Gilles-Carle, initiative de la veuve du célèbre cinéaste, la chanteuse et comédienne Chloé Sainte-Marie, compte déjà plusieurs établissements ailleurs au Québec.