Yvon Douville est le nouveau directeur général de la Ville de Louiseville.

Louiseville: Yvon Douville devient directeur général

Louiseville n'a pas eu besoin de chercher bien loin pour trouver son nouveau directeur général. Yvon Douville, actuel dg de la Municipalité de Sainte-Eulalie, quitte cette localité afin de joindre les rangs de l'administration louisevilloise à compter du 21 août.
M. Douville faisait partie des six candidats retenus pour l'étape de l'entrevue. Son expérience a pesé dans la balance, comme l'explique Yvon Deshaies.
«Il est à Sainte-Eulalie depuis sept ans. Il a géré une petite municipalité, il a touché à tout. Il a passé toutes les étapes avec le comité des ressources humaines, il est compétent et il connaît la région. C'est un bon candidat pour le poste», commente le maire de Louiseville.
Le conseil a entériné la proposition du comité des ressources humaines lors d'une réunion de travail tenue lundi. L'embauche d'Yvon Douville sera confirmée par une résolution qui sera adoptée lors de la réunion publique du conseil du 14 août.
L'entente entre la Ville et M. Douville prévoit que ce dernier sera soumis à une probation d'un an. M. Deshaies tenait d'ailleurs à profiter d'une certaine période afin de voir si les deux parties sont à l'aise.
«M. Halley (Alain, l'ancien dg) voulait trois mois et le conseil avait accepté. Ça a bien été avec M. Halley, mais trois mois, ce n'est pas beaucoup pour connaître quelqu'un. Et c'est la même chose pour les deux côtés. On voulait avoir un an de probation et M. Douville a dit oui.»
De l'aveu d'Yvon Deshaies, l'arrivée d'un dg est bienvenue après la démission d'Alain Halley, en mai. Un comité de direction formé des cadres Marie-Claude Loyer (trésorerie), Maude-Andrée Pelletier (greffe), Louise Carpentier (urbanisme), René Boilard (travaux publics) et Marcel Lupien (service de protection contre les incendies) aura tenu le fort pendant environ trois mois. Cette tâche temporaire a été une responsabilité de plus pour tous ces chefs de service.
«Ils le font tous avec le même salaire, rappelle M. Deshaies. Je les remercie.»
Parlant de chefs de service, aucun n'a déposé sa candidature pour accéder à la direction générale de la Ville de Louiseville. Selon le maire, la Ville était prête à accorder une période d'essai de quelques mois pour inciter un de ses cadres à accéder à la direction générale, mais les gens désiraient demeurer dans leur siège respectif.
Maintenant que l'embauche d'un directeur général est réglée, la Ville va s'occuper de remplacer Mimi Deblois à la direction des loisirs et de la culture. Mme Deblois a quitté son poste en juillet. Son successeur ou sa successeure devrait être connu en septembre.
Le préventionniste Jean-Marc Boucher a aussi quitté la Ville de Louiseville. L'ouverture du poste devrait être faite à la fin du mois d'août.