L’École primaire de Louiseville accueille la majorité des terrains de soccer à Louiseville.
L’École primaire de Louiseville accueille la majorité des terrains de soccer à Louiseville.

Louiseville veut installer quatre terrains de soccer à l’Escale

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
Louiseville — Dans le but de centraliser ses activités sportives autour de l’aréna et de la Place Canadel, la Ville de Louiseville désire installer quatre terrains de soccer sur la propriété de l’école secondaire l’Escale, un projet estimé à 1,6 million de dollars.

L’École primaire de Louiseville accueille actuellement des terrains de soccer. Le projet prévoit que les quatre nouveaux terrains seraient éclairés et équipés d’un bloc sanitaire qui servirait aussi au terrain de dekhockey aménagé à proximité.

«Les terrains seraient aménagés où était le terrain de football de l’Escale. On veut des terrains avec des lumières, on veut bien organiser le soccer. C’est un sport populaire et ça demeure un sport qui est un des moins dispendieux. Ça prend une paire d’Adidas pis un ballon. Tout le monde peut jouer. Au hockey, ce n’est pas tout le monde qui peut jouer», mentionne Yvon Deshaies, le maire de Louiseville.

L’école secondaire l’Escale a aussi un terrain de soccer sur sa propriété. Le projet de la Ville prévoit réaménager les lieux pour loger toutes les installations au même endroit, comme le souligne le conseiller Mike Touzin.

«Derrière les écoles, il y a un coût d’entretien pour les terrains qui est assumé par la Ville. Avec le projet, on va continuer de faire l’entretien, mais à un seul endroit. Et quand la Commission scolaire embarque, c’est plus facile, car tout le monde va utiliser les installations, autant durant qu’après les heures d’école.»

La Commission scolaire du Chemin-du-Roy est partenaire dans ce projet qui reste à être approuvé par la direction de la commission scolaire.

«On cède une partie de notre terrain à la Ville pour une durée de 15 ans, une entente qui est renouvelable, et on a un bail par emphytéose avec la Ville pour l’utilisation des terrains», explique Anne-Marie Bellerose, conseillère en communication de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy.

Le montage financier indique que la Ville de Louiseville va investir 100 000 $. La part de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy sera de quelque 300 000 $, car l’organisation va s’occuper des infrastructures d’éclairage des terrains. Elle se chargera aussi d’une conduite d’eau qui sera nécessaire à alimenter un bloc sanitaire. Ce bloc sanitaire sera fourni par une entreprise, une contribution de 150 000 $. Mais la plus grande part du financement repose sur le programme gouvernemental d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives. Louiseville souhaite obtenir près de 1,1 million de dollars de ce programme.

Le maire Deshaies a bon espoir d’obtenir l’appui financier espéré.

«Le plan a été monté ainsi. Ce n’est pas parce qu’on est une petite ville qu’on n’a pas droit à un beau projet. Si ça fonctionne, on serait tout proche de la Place Canadel, du tennis, de la Maison des jeunes, de l’aréna, du dekhockey, du skate park, de la polyvalente. Et on n’est pas tellement loin du stade de baseball.»

La réponse du gouvernement devrait être connue au cours de l’été. Advenant que le projet reçoive une subvention, les travaux d’aménagement pourraient être lancés cet automne. Le chantier prendrait fin en 2021.