Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le budget 2021 de la Ville de Louiseville a été adopté lundi soir.
Le budget 2021 de la Ville de Louiseville a été adopté lundi soir.

Louiseville: un compte de taxes et un budget en hausse de moins de 2 %

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Louiseville — Avec des revenus et des dépenses en hausse de 1,95 % et un compte de taxes affichant une majoration moyenne de 1,18 %, le conseil de Louiseville a réussi à adopter lundi soir un budget 2021 selon les objectifs fixés par les élus.

Yvon Deshaies confirme que le conseil voulait limiter l’augmentation moyenne du compte de taxes à moins de 2 %. Avec cette hausse de 1,18 % pour une maison moyenne dont l’évaluation en 2021 est de 159 514 $, la hausse est nettement inférieure à la croissance de 3,01 % imposée en 2020.

«On a pensé à faire une baisse, mais c’était impossible. Un gel, on aurait aimé, mais on ne peut pas toujours geler. Le peu qu’on va chercher, on en a besoin, car on a des travaux à faire. À 1 %, 1,5 %, on pouvait le faire», raconte le maire de Louiseville en précisant que la hausse de 1,18 % du compte de taxes représente 27 $ de plus à payer en 2021.

M. Deshaies rappelle que, malgré la pandémie, de nombreux citoyens ont continué à toucher leur salaire en raison de la vigueur observée dans plusieurs industries de Louiseville. Il sait par contre que l’industrie de la restauration continue d’être sérieusement touchée.

«Le défi est de ne pas exagérer. On a demandé aux cadres de faire attention toute l’année. Je trouve que c’est un budget acceptable. Ce n’est pas un budget électoral», soutient le maire à propos de ce budget adopté en cette dernière année du mandat de quatre ans amorcé en 2017.

Marie-Claude Loyer, trésorière, le maire Yvon Deshaies et Yvon Douville, directeur général de la Ville de Louiseville, photographiés en décembre 2019.

La taxe municipale sera de 1,10 $ par tranche de 100 $ d’évaluation en 2021. En 2020, cette taxe était de 1,07 $.

Au niveau des services, le tarif des déchets demeure à 120 $ par unité de logement, mais ce qui contribue à limiter la hausse du compte de taxes est le repli de 30 $ du tarif de l’eau qui est établi à 265 $ en 2021.

«On fait une équilibration de tarif. La quote-part de la Régie d’aqueduc de Grand Pré diminue de 87 000 $ et on a moins de dépenses», explique la trésorière, Marie-Claude Loyer.

Le budget de 2021 s’élève à 12 106 616 $, comparativement à 11 875 532 $ en 2020. Louiseville prévoit obtenir 7 458 311 $ en revenus de taxation foncière générale, soit 279 023 $ de plus qu’en 2020, mais s’attend à recevoir 704 006 $ en compensation tenant lieu de taxes, une baisse de 14 479 $.

Les revenus de péréquation et de dotation spéciale de fonctionnement reculent de 108 028 $ en 2021. Le programme gouvernemental de péréquation sera plus chiche, car Louiseville affiche une augmentation de sa richesse foncière supérieure à la médiane, ce qui amène le gouvernement à considérer Louiseville comme étant moins dévitalisée.

Dans la colonne des dépenses, quelque 142 000 $ seront consacrés à l’aréna et aux patinoires extérieures. Louiseville va entre autres refaire le deuxième étage de son aréna et les conduits d’air chaud au niveau des gradins.

Louiseville accorde 111 969 $ de plus dans son budget alloué à l’aménagement, à l’urbanisme et au développement. Louiseville prévoit notamment ajouter un employé au service d’urbanisme.

Quelque 95 000 $ ont été prélevés au surplus non affecté pour équilibrer le budget de 2021.

Une somme de 73 000 $ est indiquée au budget pour la tenue des élections municipales en novembre prochain.