Ce commerce a disparu de la carte en janvier.

Louiseville: terminé, le bureau de pot

LOUISEVILLE — L’existence du bureau de consultation pour du cannabis thérapeutique à Louiseville aura été de courte durée. Ouverte en octobre, la clinique Cannabis médical Louiseville n’existe plus depuis janvier.

L’entreprise a laissé son local à l’abandon en début d’année. Marcel Lupien, propriétaire de la bâtisse, affirme ne jamais avoir été en mesure de contacter son locataire malgré plusieurs tentatives.

«Il avait un bail d’un an, d’octobre à septembre, et il a quitté sans avis. Il est parti en janvier. Je n’ai jamais eu de nouvelles, je ne l’ai jamais revu. De notre côté, on a pris les procédures pour reprendre le local et le relouer», raconte M. Lupien, en prenant bien soin de souligner que le commerce ne vendait pas de cannabis, n’en produisait pas et n’était pas un lieu de consommation.

Cette entreprise offrait sur rendez-vous le service de consultation aux gens souffrant d’un problème de santé susceptible d’être soulagé par la consommation de cannabis thérapeutique. Après ouverture du dossier et étude de qualification, la personne pouvait rencontrer à distance un médecin par l’entremise de l’application Skype. L’entreprise fonctionnait avec des médecins de la Colombie-Britannique et de la Nouvelle-Écosse, selon les affirmations de Régis Gaudet, gérant de l’entreprise. Ces médecins pouvaient ensuite prescrire du cannabis thérapeutique.

Le Nouvelliste n’a pu entrer en contact avec M. Gaudet pour obtenir une explication face à cette fermeture.

D’autre part, le propriétaire de la bâtisse a réussi à trouver un nouveau locataire qui fera son arrivée à la fin du mois de mai. Il s’agit du commerce Aux deux épingles. Cette boutique spécialisée dans la réparation et les retouches de vêtements est déjà établie à Louiseville.