L’UQTR a remis un doctorat honoris causa à Louis Audet et Daniel Lamarre. Sur la photo, Robert Ricard, président du conseil d’administration de l’UQTR, Daniel Lamarre, Louis Audet, Daniel McMahon, recteur de l’UQTR, et Johanne Jean, présidente du réseau des Universités du Québec.

Louis Audet et Daniel Lamarre honorés

TROIS-RIVIÈRES — C’est très émus et honorés que Louis Audet, président et chef de la direction de Cogeco inc. et Daniel Lamarre, président et chef de la direction du Cirque du Soleil, ont reçu un doctorat honoris causa de l’Université du Québec à Trois-Rivières mercredi soir. L’événement a eu lieu à l’Amphithéâtre Cogeco.

Les deux Trifluviens d’origine se sont démarqués en tant que leader dans leur milieu et ils ont su faire rayonner la Mauricie à travers leur parcours professionnel. «Ce sont deux individus exceptionnels. À l’image de l’UQTR. Ils se sont enracinés dans leur milieu tout en étant ouverts sur le monde. Ce sont des leaders qui représentent les valeurs de l’établissement et se sont démarqués par leur apport à la communauté», a affirmé le recteur Daniel McMahon.

Un moment important
Pour Louis Audet, cette soirée a revêtu un caractère bien particulier. En effet, son père, Henri Audet, fondateur de Cogeco, a été le tout premier à recevoir un doctorat honoris causa de l’UQTR. Autre élément important, la soirée s’est déroulée à l’Amphithéâtre Cogeco, dans le hall portant le nom de son père. Deux éléments qui viennent ajouter une touche personnelle à cet honneur. «Je me sens très ému. L’entreprise a démarré ici à Trois-Rivières. C’est l’accueil des gens d’ici qui a permis à notre entreprise de croître et de percer à l’international. L’UQTR est un vecteur économique important et cet établissement a vraiment fait avancer la région», souligne M. Audet.

Honorés devant les siens
De son côté, Daniel Lamarre était lui aussi très émotif. «Cette soirée est très particulière pour moi. Je suis ici chez nous, honoré devant les miens et devant mes parents. Être honoré dans ma région, c’est un réel plaisir», confie M. Lamarre. Il ajoute que l’UQTR est un réel moteur économique. «Il fait être aveugle pour ne pas voir la qualité et le nombre de gens qui ont été instruits à l’UQTR et qui redonnent à la région», lance-t-il.

Il ajoute que la présentation des spectacles estivaux du Cirque du Soleil à Trois-Rivières est une chance inespérée pour lui de revenir pendant la belle saison parmi les siens. «La vie me ramène à Trois-Rivières pendant l’été et c’est réellement un cadeau», confie-t-il.

C’est devant une foule conquise de près de 70 personnes que les deux hommes ont été honorés. «En recevant ce doctorat honoris causa, vous devenez des ambassadeurs et les dignes représentants de l’Université du Québec à Trois-Rivières», a conclu le recteur McMahon en leur remettant leur doctorat honoris causa.