Loricorps à l’UQTR: entente avec l’Institut Paul Bocuse

TROIS-RIVIÈRES — Le groupe de recherche Loricorps de l’UQTR vient de signer une entente avec le Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse, une académie française de formation et de recherche en arts culinaires de réputation internationale.

Cette collaboration d’une durée de 5 ans vise à promouvoir les relations scientifiques, pédagogiques ainsi que des services à la collectivité pouvant être offerts dans le cadre des recherches effectuées par les deux nouveaux partenaires.

Le Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse est en effet très actif en recherche et diffuse de nombreuses publications scientifiques sur les mécanismes cognitifs qui sous-tendent les comportements alimentaires à risque comme les rejets alimentaires, l’hypersélectivité alimentaire et l’anorexie mentale pour n’en citer que quelques-uns.

Le partenariat donnera également lieu à des échanges étudiants de tous les cycles et de stagiaires doctoraux et postdoctoraux. Les deux partenaires pourront également partager leurs installations.

L’institut Paul Bocuse, qui célèbre son 10e anniversaire, accueille plus de 1000 étudiants de 50 nationalités répartis sur six campus internationaux.

«La synthèse entre recherche, formation et intervention, réussie par le Loricorps, est une source d’inspiration pour le Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse», indique Jérémie Lafraire, chercheur et responsable du Food Cognition Group du Centre de recherche de cet institut. «Nous sommes donc particulièrement heureux de cette nouvelle entente et convaincus que la complémentarité entre nos deux structures contribuera significativement (sic) à la compréhension des troubles du comportement alimentaire», dit-il.