Les travailleurs, en lock-out depuis 14 mois, ont tenu ces derniers jours une «marche de l'énergie» qui les a menés de Bécancour à l'Assemblée nationale

Lock-out chez ABI: Legault devrait aller à Pittsburgh, disent les syndiqués

Québec — Les syndiqués en lock-out de l'aluminerie de Bécancour (ABI) demandent à François Legault de se rendre à Pittsburgh afin de convaincre les dirigeants d'Alcoa - «une multinationale américaine qui nous rentre dedans» - de négocier avec eux de bonne foi.

Les travailleurs, en lock-out depuis 14 mois, ont tenu ces derniers jours une « marche de l'énergie » qui les a menés de Bécancour à l'Assemblée nationale. Une rencontre avec le premier ministre François Legault doit se tenir lundi prochain, mais ce dernier n'entend pas s'interposer dans le conflit.

Lire le texte complet