L’intersection de la rue Sainte-Marguerite et du chemin de la Pointe-du-Lac sera modifiée.
L’intersection de la rue Sainte-Marguerite et du chemin de la Pointe-du-Lac sera modifiée.

L’intersection de la rue Sainte-Marguerite et du chemin de la Pointe-du-Lac sera reconfigurée

Kim Alarie
Kim Alarie
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — L’intersection de la rue Sainte-Marguerite et du chemin de la Pointe-du-Lac sera modifiée afin de permettre des déplacements plus sécuritaires dans le secteur. En effet, le chemin de la Pointe-du-Lac et l’entrée, menant au IGA et à la pharmacie Jean Coutu, seront alignés afin de former une intersection en T qui permettra une circulation plus sensée, selon le conseiller François Bélisle qui en a fait l’annonce sur Facebook.

Le terrain qui permet ce réaménagement a été acquis par la Ville et, à la suite de longues négociations avec les commerces limitrophes à cette parcelle, la transaction immobilière fut autorisée par le comité exécutif de la Ville dont François Belisle est le vice-président. «Il y avait des questions de droits de passage et de servitudes pour, entre autres, l’entreprise Simard, afin qu’elle puisse continuer à amener les vans à l’usine», mentionne, entre autres, le conseiller de Pointe-du-Lac pour illustrer la complexité du dossier.

Cette transaction était nécessaire pour réaliser les travaux puisque la Ville «ne peut pas construire une entrée privée à même les fonds publics pour desservir des commerces», mentionne M. Belisle. À titre d’exemple, il donne celui de l’entrée du Canadian Tire sur des Récollets qui a été payée par le commerce en question. Un scénario similaire aux feux de circulation qui ont été installés dans le secteur de la rue des Chenaux près du Récré-o-Fun et qui seront en grande partie défrayés par le privé.

Les travaux devraient être réalisés au printemps ou à l’été de la présente année mais ne devraient pas causer trop d’ennuis aux gens qui empruntent ces artères. «Nos ingénieurs avaient sécurisé l’endroit avec des terre-pleins. Ils vont d’ailleurs continuer à servir. Ça va devenir moins tout croche.»

D’autres projets privés sont d’ailleurs dans les cartons pour ce secteur commercial qui connaît une forte croissance. «Les travaux vont permettre une deuxième phase au niveau d’un développement commercial plus harmonieux.»